Actus

Les scientifiques les plus connus de l’Histoire

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

scientifiques connus

Les connaissances et la science sont des piliers essentiels de notre société. Les domaines de la chimie, de l’électricité, de l’astronomie ou encore de la biologie ont avancé grâce aux recherches de scientifiques, femmes ou hommes. Études Tech te dit tout sur les scientifiques les plus connus, les études qu’ils ont menées ainsi que leurs découvertes qui ont marqué l’Histoire à jamais.

Archimède, celui qui a calculé le chiffre pi

Le scientifique Archimède est né en Italie, plus de 200 ans avant J-C. Il est encore reconnu comme l’un des mathématiciens les plus importants de tous les temps, en plus d’être physicien, astronome, inventeur et concepteur d’armes. Au cours de sa vie, il a précisément calculé la valeur de pi et prouvé le fonctionnement de formules qui permettent de calculer le volume et la surface d’une sphère. Il a aussi découvert comment extraire l’eau hors du sol, expliqué des concepts hydrostatiques comme la flottabilité et montré comment utiliser les exposants pour l’écriture de grands nombres. Parmi les plus grandes études menées par Archimède, on retrouve celles qui traitent du centre de gravité, les lois des leviers et des poulies. Ces dernières ont notamment fait avancer la physique.

Léonard de Vinci, l’ingénieur-scientifique

Il est l’un des artistes les plus connus au monde, notamment grâce à son tableau Mona Lisa. À l’âge de 17 ans, Léonard de Vinci s’intéresse à la science avec l’objectif d’améliorer ses peintures. Mais rapidement, il devient inventeur malgré le fait que ses pairs ne le reconnaissent pas comme tel. La science ne lui sert plus seulement à peindre puisqu’il conçoit des chars d’assaut et des hélicoptères plusieurs siècles avant qu’ils ne voient le jour. Il sera finalement reconnu par ses pairs, après sa mort. Encore aujourd’hui, Léonard de Vinci est l’un des scientifiques les plus connus au monde.

Galilée

Lui aussi italien, le scientifique connu et académicien Galilée est reconnu comme étant à l’origine de la naissance de l’astronomie, mais aussi de la physique moderne. C’est précisément lui qui, contre l’Église, a soutenu l’idée que c’est la Terre qui gravite autour du soleil et non l’inverse, comme il était coutume de le penser au début du XVIIe siècle. Galilée a aussi effectué des recherches sur la science du mouvement, notamment en formulant le principe d’inertie, la loi des corps tombants et les trajectoires paraboliques. Ses recherches sur la solidité des matériaux ont aussi permis à la science d’avancer.

Isaac Newton

Isaac Newton est un physicien et mathématicien qui a révolutionné ces deux domaines. Comme tu le sais sûrement déjà, il est le génie derrière la loi de la gravité, les lois du mouvement dans la mécanique, le calcul infinitésimal et la découverte des composants de la lumière blanche. Newton a posé les bases de la science moderne et ses théories ont été utilisées un long moment. Cependant, la physique quantique et les théories de la relativité ont invalidé la plupart d’entre elles.

Michael Faraday et les premières plaques de cuisson

Le chimiste et physicien, Michael Faraday, est anglais. Grâce à de nombreuses expériences sur l’électricité et le magnétisme, il a pu introduire de nouveaux concepts dans le monde scientifique. Parmi eux, on compte les lignes de force magnétiques, mais aussi la démonstration du principe d’induction, qui a été utilisé plus tard pour créer la dynamo et le générateur. Cette technologie est aujourd’hui utilisée dans notre quotidien, notamment pour certains modèles de plaques de cuisson actuels.

Nikola Tesla, génie de l’électricité

Rien ne destinait Nikola Tesla au monde scientifique. Alors qu’il ne reçoit aucune éducation scientifique traditionnelle, il est celui qui développera le système de courant électrique alternatif, de champ magnétique tournant ainsi que l’invention de la bobine Tesla. Ce sont en partie ces découvertes qui ont donné son nom au célèbre constructeur automobile. En conflit avec l’autre légende de l’électricité, Thomas Edison, qui prônait le courant électrique continu, Tesla a notamment travaillé sur les rayons X dans son propre laboratoire, avant de mourir fauché. Il reste un pionnier dans le domaine du génie électrique.

Louis Pasteur, la rage de vaincre

Chimiste et microbiologiste français, Louis Pasteur est à l’origine du processus de pasteurisation. Ici, les bactéries sont détruites grâce à une réaction chimique avec l’alcool. Cette découverte est encore utilisée dans le secteur médical ou toute action qui implique une désinfection grâce à de l’alcool. Ses travaux ont également contribués à la création de vaccins, notamment celui contre la rage, une maladie initialement mortelle et transmise par les morsures d’animaux tels que le chien ou le renard. Aujourd’hui, plusieurs hôpitaux de France portent son nom, ce qui fait de lui le scientifique connu le plus populaire en France.

Alan Turing : père de l’IA et de l’informatique

Le scientifique Alain Turing a créé l’ancêtre des ordinateurs. Grâce à son travail, il a prouvé, en 1936, que la vérité dans les mathématiques ne peut pas être démontrée avec une méthode algorithmique universelle, car elles contiennent toujours des propositions indécidables. Ce qui fait de lui un scientifique connu est notamment son rôle stratégique durant la Seconde Guerre mondiale. Engagé par les autorités britanniques, Turing est celui qui parviendra à résoudre le code stratégique utilisé par les nazis, à savoir Enigma.

Lire aussi : Imitation Game, le film qui retrace l’histoire d’Alan Turing

Pourquoi Stephen Hawking est-il un connu ?

Stephen Hawking est un physicien et cosmologiste décédé en 2018. Victime de la maladie de Charcot qui l’empêche de parler et de se déplacer sans difficulté, il est pourtant l’un des scientifiques les plus connus de notre époque. Il est aussi l’auteur d’œuvres de vulgarisation scientifique dans le soucis, d’après lui, de « rendre la science aussi excitante que la science fiction ». Il est reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sa prédiction théorique selon laquelle les trous noirs devraient émettre ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de rayonnement de Hawking.

Les grandes femmes scientifiques connues

La plupart des grands scientifiques connus sont des hommes. Einstein, Aristote ou encore Thomas Edison, tous sont connus du grand public, mais ils ne sont pas les seuls à avoir fait avancer la science et l’Histoire. Malheureusement, les femmes scientifiques sont victimes de l’effet Mathilda, qui les invisibilise face aux hommes malgré la qualité de leur travail ou l’importance de leurs découvertes. Encore aujourd’hui, la parité femme-homme est une vraie problématique dans le milieu des sciences et des technologies.

Lire aussi : Où en est la parité femme-homme dans l’informatique et les nouvelles technologies ?

Rosalind Elsie Franklin, la scientifique au prix volé

Rosalind Elsie Franklin est née dans une famille juive à Londres, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Très jeune, elle décide de ne pas suivre la coutume et de se consacrer pleinement à la science plutôt qu’à fonder une famille. À la fin des années 1940, elle est engagée par le CNRS français et s’y forme aux techniques de la diffraction des rayons X. Devenue chercheuse et revenue sur ses terres natales, elle intègre un laboratoire du King’s College. À cette époque, le milieu de la science est essentiellement composé d’hommes ce qui le rend misogyne et difficile d’accès pour les femmes. Pendant cette expérience professionnelle, Rosalind Elsie Franklin réussi à exposer l’ADN aux rayons X et prend une série de photos de la double hélice d’ADN, dont l’existence n’avait pas été prouvée jusque là. L’une d’entre elles, la « photo 51 » est partagée par ses confrères Maurice Wilkins, Francis Crick et James Watson de l’université de Cambridge. Les trois hommes diffusent la photo sans l’autorisation de son auteure qui meurt peu de temps après à la suite d’un cancer des ovaires. Quatre ans plus tard, pour avoir découvert la structure en double hélice de l’ADN, ces derniers se voient remettre le prix Nobel de médecine. Le nom de Rosalind Elsie Franklin ne sera pas cité lors de cette remise de prix.

Mileva Maric, cachée derrière Albert Einstein

Mileva Maric est une physicienne de la fin du XIXe siècle. Première épouse d’Albert Einstein, elle le complète et étudie en binôme avec lui. Son mari se fait connaître par la communauté scientifique grâce à sa publication sur la relativité restreinte et sa célèbre équation E = mc2. Pourtant, la paternité de la théorie de la relativité restreinte a été remise en cause dans les années 1990, et certains se sont demandés quelle part de responsabilité avait Mileva Maric dans cette découverte. Cependant, rien n’a pu être prouvé en raison de la mauvaise conservation des lettres échangées entre les deux époux. Le scientifique connu et reconnu l’est toujours pour sa célèbre équation, malgré les doutes sur sa découverte.

Marie Curie obtient le premier prix Nobel féminin

Elle fait partie des scientifiques les plus connues de l’Histoire. Marie Curie est devenue la première femme à recevoir le prix Nobel de physique, en 1903, ainsi que le prix Nobel de chimie en 1911. Ses recherches en radioactivité, ainsi que sa découverte du radium et du polonium, ont été à l’origine des méthodes modernes de radiographie. Ses recherches ont grandement contribué à de multiples inventions et découvertes.

L’informaticienne Ada Lovelace

Originaire de Londres, Ada Lovelace est reconnue comme la pionnière de la science informatique. Grâce à ses travaux, au XIXe siècle, elle a créé le premier programme informatique sur un ancêtre de l’ordinateur : la machine analytique de Charles Babbage. Le langage de programmation Ada a été créé en 1980 afin de lui rendre hommage. Malgré sa dernière mise à jour en 2012, il est encore appris et utilisé par les informaticiens.

Lire aussi : L’histoire d’Ada Lovelace, la première programmeuse au monde

Grace Hopper, « The Mother of Cobol »

Le Common Business Oriented Language, aussi appelé COBOL est un langage de programmation encore très utilisé. Crée en 1959, il permet de rendre la programmation informatique compréhensible pour des employés non-informaticiens, par exemple dans les administrations ou les banques. Grace Hopper n’a pas créé COBOL dont la synthaxe s’inspire de l’anglais pour plus d’accessibilité, mais elle a mis en place le langage FLOW-MATIC. Ce dernier, apparu quelques années avant, a en grande partie inspiré le COBOL. Même si sa disparition a plusieurs fois été prédite, le COBOL est encore utilisé par beaucoup d’institutions bancaires internationales ainsi que pour les systèmes de gestion administratifs. « The Mother of Cobol » a plusieurs fois été récompensée pour ses innovations et en 2016, la Médaille Présidentielle lui a été attribuée par Barack Obama à titre posthume.

Hedy Lamarr, à l’origine du Wi-Fi

Hedy Lamarr, née à l’aube de la Première Guerre mondiale en Autriche, était avant tout une actrice connue jusqu’à Hollywood. Passionnée par l’ingénierie informatique, elle met en place, en 1941, un système utilisé pour effectuer des transmissions militaires cryptées avec un ami musicien. Le « système secret de communication » est applicable aux torpilles radio-guidées. Grâce à lui, les attaques sous-marines sont particulièrement discrètes, y compris par les ennemis pour qui il devient difficile de les détecter. Ce système fonctionne grâce à un signal contenant l’information qui se diffuse sur différentes fréquences radio et en change régulièrement. Comme ce changement semble aléatoire et que son ordre n’est connu que par le récepteur et l’émetteur, le signal devient difficile à intercepter. Aujourd’hui, le « système secret de communication » est utilisé pour les transmissions militaires cryptées, mais il a aussi permis de développer les GPS, le Bluetooth, et même le Wi-Fi. En 2017, un documentaire retraçant l’histoire de Hedy Lamarr, voit le jour, From Extase to Wifi.

TAGS

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.