Actus

Ada Lovelace, la première programmeuse de l’histoire

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Ada Lovelace première codeuse de l'Histoire

Le métier de développeur web est très vite devenu un incontournable dans notre société où tout est informatisé. Mais savais-tu que le premier codeur au monde était, en réalité, une codeuse ? La comtesse de Lovelace, alias Ada Lovelace, est la première programmeuse de tous les temps. Études Tech te retrace son histoire en tant que première informaticienne du 19ème siècle.

Ada Lovelace, la première codeuse de l’Histoire 

Voilà une histoire que tu pourras ressortir durant une conversation avec tes camarades de classe ou tes proches : le premier programmeur de l’Histoire était une femme, Ada Lovelace. Fille du poète Lord Byron, elle est celle qui a créé le premier programme informatique, en 1842. Eh oui, les scientifiques du 19ème siècle n’ont pas attendu le grand boom de l’informatique dans les années 40 pour s’initier à la programmation ! 

Née à Londres en 1815, Ada Lovelace est l’unique enfant légitime du poète Lord Byron. Très vite, elle développe un esprit vif et s’adonne aux disciplines scientifiques plutôt qu’artistiques. Sa mère, une aristocrate férue de mathématiques elle aussi, n’hésite pas à faire appel à des tuteurs expérimentés pour la faire travailler davantage dans ce domaine. Toutefois, pour la jeune fille, science et créativité se complètent plus qu’ils ne s’opposent. 

Ainsi, Ada Lovelace travaille d’arrache-pied les sciences dures et les mathématiques, deux disciplines réservées aux hommes à cette époque, qui rappelons-le, considérait que les femmes ne disposaient pas d’une énergie mentale et physique suffisantes pour s’adonner aux sciences. 

Mais c’est sans compter sur la comtesse de Lovelace qui, à l’âge de 12 ans seulement, écrit un traité sur les ailes des volatiles afin de construire une machine volante. Pour cela, elle travaille aux côtés de l’astronome écossaise, Mary Somerville. 

Ses travaux sur la machine analytique aux côtés du mathématicien Charles Babbage

Cinq ans plus tard, la jeune scientifique rencontre le mathématicien Charles Baddage, notamment connu pour avoir inventé la calculatrice mécanique. Très vite, les deux passionnés de science se lient d’amitié et travaillent ensemble sur de nombreux projets scientifiques dont la “machine analytique”. Durant près de 20 ans, ils ne cessent d’améliorer et développer ce qui sera l’ancêtre de l’ordinateur moderne, soit 100 ans avant sa création. À travers leur travail sur cette machine analytique, Ada Lovelace dresse les prémices de l’informatique. Dans ses écrits, elle insiste sur l’impact positif qu’aura cette discipline sur la société. Elle dit : « Son rôle est de nous aider à effectuer ce que nous savons déjà dominer ». 

La machine analytique développée par Charles Baddage et la comtesse de Lovelace devait être capable d’effectuer une série de calculs en amont sur des cartes perforées. Ces dernières permettant de fournir des instructions à suivre à la machine. Malheureusement, leur invention ne sera jamais achevée. 

Ada Byron invente le premier programme informatique en 1842 

En traduisant un article scientifique de l’ingénieur italien Federico Luigi Menebrea, Ada Lovelace invente le concept de programmation informatique. Elle devient donc la première codeuse/programmeuse de l’Histoire. À l’âge de 27 ans, elle conçoit le premier algorithme logiciel capable de manipuler des lettres, des chiffres et des symboles. La programmeuse rédige, par la suite, plusieurs notes labellisées de A à G. La dernière (G) restera dans l’Histoire puisqu’elle s’appuie sur un algorithme complet et détaillé pour calculer le nombre de Bernoulli (Bn). Malheureusement pour elle, la mathématicienne ne signe ses ouvrages que de ses initiales. Ces travaux tomberont alors dans l’oubli de tous. 

Lire aussi : Tout savoir sur le métier de développeur web

Ada Lovelace, pionnière de l’informatique

Cela ne fait aucun doute, Ada Lovelace a laissé une empreinte indélébile non seulement par sa vision prévoyante de l’informatique et son approche innovante des sciences. Sa remarquable capacité à collaborer et à améliorer les travaux d’autrui, comme elle l’a démontré aux côtés de Babbage, a fait d’elle une pionnière de l’informatique, bien qu’elle soit tombée dans l’oubli durant plusieurs années, contrairement à Alan Turing, héro de la Seconde Guerre mondiale, à qui on a donné son nom à l’équivalent du Prix Nobel de l’informatique : Prix Turing.

Si elle est aujourd’hui reconnue comme une véritable pionnière de l’informatique et l’une des fondatrices de la cybersécurité, il aura fallu plusieurs décennies après sa mort en 1852 pour qu’elle reçoive des honneurs posthumes et que des récompenses portent son nom en signe d’excellence. En 1980, le Department of Defense des États-Unis a créé un langage de programmation baptisé « ADA », en hommage à cette figure emblématique.

ADA, un langage de programmation à son nom en sa mémoire 

Ada Lovelace meurt à seulement 36 ans, à la suite d’un cancer de l’utérus. Il faudra attendre les années 30 avec les réalisations du célèbre mathématicien Alan Turing pour voir naître la notion de calculateur universel.

Afin d’honorer sa mémoire et ses brillants travaux, un langage de programmation prend son nom dans les années 70. Et c’est le DoD, le Département de la Défense des États-Unis, qui décide de créer un langage de code universel pour remplacer les quelque 450 langages de programmations existants et utilisés par l’armée américaine. La compagnie CII-Honeywell Bull se voit sélectionnée et son langage Green, devient ADA. Aujourd’hui encore, ADA est utilisé dans différentes technologies à savoir, l’aéronautique, les transports ferroviaires et l’automobile. 

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.