Actus

Mileva Einstein, scientifique de l’ombre et femme d’Albert Einstein

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Mileva Einstein

Mileva Marić, plus connue sous le nom de Mileva Einstein, a été la première femme du célèbre physicien Albert Einstein. Aussi compétente que son mari, l’Histoire n’a pas retenu son nom pour diverses raisons. Pour explorer ce mystère, Études Tech revient sur sa vie et son impact éventuel sur les travaux d’Albert Einstein.

L’enfance de Mileva Einstein

Mileva Einstein

Mileva Marić, future Mileva Einstein, naît le 19 décembre 1875, dans l’Empire Austro-hongrois, au niveau de la région où se situe l’actuelle Serbie. Son père était un fonctionnaire doté d’une bonne place dans la hiérarchie du régime en place. De fait, la famille Marić a multiplié les déplacements au gré des mutations du père de famille. Rapidement, Mileva souffre d’un trouble congénital de la hanche qui a pour effet de la faire boiter.

En arrivant au lycée, elle développe son intérêt pour les mathématiques et les sciences. En 1891, elle parvient à être admise à l’École Royale d’Agram (l’actuelle Zagreb), une école initialement pour les garçons, mais son père réussit à la faire rentrer grâce à ses contacts. Malheureusement, en 1894, elle tombe malade et doit partir en Suisse, à Zurich pour se faire soigner.

La rencontre avec Albert Einstein

La naissance de l’idylle

Mileva Einstein
Le couple Einstein

Dans son malheur, Mileva a de la chance, les facultés suisses accueillent des femmes, ce qui n’était pas le cas dans l’Empire Austro-hongrois. Elle suit donc les cours de polytechnique de l’université de Zurich. Là-bas, elle rencontre un certain Albert Einstein. Leur amour pour la musique et la physique va les rapprocher avant même qu’ils ne commencent à entreprendre une relation amoureuse.

Mais cette relation est mal perçue par les parents d’Albert. En effet, Mileva était orthodoxe et boiteuse, ce qui ne plaisait pas aux parents Einstein qui, eux, étaient juifs. Cependant, le père d’Albert finançait les études de son fils, son approbation était donc indispensable pour que les deux jeunes tourtereaux puissent se marier. Malgré tout, la première fille du couple, Lieserl, va naître en 1902. Alors qu’il était sur le point de mourir, le père d’Albert donne enfin son accord pour le mariage du jeune couple. Celui-ci est célébré en janvier 1903. À cette période, un événement impromptu se produit : Lieserl Einstein disparaît totalement des livres d’Histoire.

Où est passée Lieserl Einstein ?

Le cas Lieserl Einstein est l’un des plus grands mystères de l’histoire du couple. Officiellement, l’enfant n’existe pas. Jusqu’en 1986, personne n’avait connaissance de l’existence de Lieserl. C’est lorsque les échanges épistolaires du couple refont surface que la première descendance du couple Einstein est apparue. Pour commencer, nous ne savons pas son nom, les lettres font mention de Lieserl ou Hanserl. De plus, aucun certificat de naissance ou de décès concernant cet enfant, n’existe.

Il existerait une justification à l’inexistence administrative de Lieserl. En effet, une relation hors mariage, était mal-vu dans la société de l’époque, et avoir un enfant issu d’une union illégitime, était bien pire. Albert Einstein aurait fait le choix de ne pas déclarer sa fille afin que sa carrière ne soit pas entachée.

De ce que les historiens savent, peu avant ses deux ans, Lieserl contracte la scarlatine. Cette maladie est mentionnée dans une lettre d’Albert Einstein qui déclare « C’est si facile d’avoir des effets durables de la Scarlatine ». À la lecture de ce passage, on pourrait penser que l’enfant a survécu. Problème : à partir de ce moment-là, l’enfant disparaît totalement des échanges entre Albert et Mileva. Le nom de Lieserl ressurgit peu avant la naissance du deuxième enfant du couple, lorsque Albert déclare à sa femme qu’il va veiller à ne pas avoir une deuxième Lieserl.

Deux hypothèses entourent la disparition de cet enfant. La première suppose que Lieserl n’aurait pas survécu à la scarlatine et qu’elle serait morte des suites de la maladie. La seconde stipule que Mileva Einstein aurait confié sa fille à sa famille dans un premier temps. Mais en vue de toutes les polémiques autour du couple, ce dernier auraient fait le choix de l’abandonner en la confiant à l’adoption. Quoi qu’il en soit, il est peu probable que le cas Lieserl Einstein soit, un jour, résolu. 

La fin du couple Einstein

Le 14 mai 1904, Hans Albert, le deuxième enfant du couple naît. Pour celui-ci, pas d’ambiguïté ou de disparition mystérieuse des livres d’Histoire, il va être gardé par Albert et Mileva Einstein. Le 28 juillet 1910, le troisième et dernier enfant du couple, Eduard naît. Cependant, la relation entre les Einstein commence à battre de l’aile, notamment parce qu’ils doivent sans cesse déménager au gré des affectations d’Albert Einstein. Ce dernier se rapproche également de sa cousine, Elsa, qu’il épouse une fois son divorce prononcé en 1914. Dans les clauses du divorce, Albert Einstein doit verser l’argent d’un éventuel prix Nobel pour que Mileva puisse élever leurs enfants. Une fois cette somme obtenue, l’ancienne Mileva Einstein le réinvestit dans l’immobilier en s’achetant trois maisons. Dans le même temps, elle donne des cours particuliers de physique et de mathématiques pour subvenir aux besoins de sa famille.

En 1930, Eduard souffre de schizophrénie. Pour payer les frais médicaux, sa mère vend deux de ses maisons. Ce n’est pas le premier membre de la famille de Mileva à souffrir de cette maladie. Sa sœur, Zorka, était également schizophrène. Selon Albert, cette maladie est héréditaire et conclut rapidement que la famille Marić est responsable de la maladie de leur enfant. Après une dépression, Mileva Marić s’éteint le 4 août 1948, à l’âge de 72 ans.

Lire aussi : Les scientifiques les plus connus de l’Histoire

L’impact de Mileva Einstein sur Albert Einstein

Un couple différent, mais complémentaire

Comme évoqué plus haut, Albert et Mileva Einstein se rapprochent sur les bancs de l’université de Zurich grâce à leur amour respectif pour la physique et la musique. Pourtant, leur caractère sont diamétralement opposés. Albert est rêveur et peu organisé tandis que Mileva est plus assidue et ordonnée. Albert Einstein est connu pour ses nombreux travaux dont sa fameuse théorie sur la relativité, mais sait-on si Mileva a joué un rôle dans ses recherches ? Cette idée a commencé à germer durant les années 80 quand de nombreuses lettres du couple ont commencé à être dévoilées. Parmi elles, deux ont retenu l’attention des historiens. Une première envoyée par Albert à sa femme, dans laquelle il explique qu’il sera heureux et fier lorsque leur travail sur la relativité sera dévoilé. La seconde est une lettre envoyée par Mileva Einstein à l’une de ses amies dans laquelle elle confie que le couple vient de finir un travail voué à rendre Albert célèbre. Ces échanges pointent vers une participation active de Mileva dans les travaux de son mari. Les historiens ne s’appuient pas uniquement sur ces échanges épistolaires pour prouver la participation de Mileva.

En 1921, Albert Einstein reçoit le prix Nobel pour sa contribution à la physique théorique dont il verse l’argent à Mileva. Si ce versement provient du contrat de divorce, beaucoup pensent, qu’en réalité, il s’agit d’un moyen indirect pour remercier son ancienne femme de l’aide apportée dans ses recherches.

Mileva Einstein, un appui indispensable dans les travaux de son mari

Beaucoup de témoignages des proches de la famille disent qu’ils ont régulièrement vu Albert et Mileva Einstein travailler conjointement sur des travaux. Ce qui conforte les historiens dans cette idée provient du fait qu’après leur divorce, on observe une certaine perte de vitesse dans les travaux d’Albert. Certains disent que cela serait dû en partie de l’absence de son ancienne femme.

Un autre élément pointe vers une participation active de Mileva. En effet, en 1905, Albert publie son Annus Mirabilis, son manuel qui contient la célèbre formule E=MC². Ce qui étonne ici est que tous les calculs mathématiques sont effectués avec une parfaite lisibilité alors qu’Albert Einstein détestait cela. Cette partie aurait pu être réalisée par sa femme justement. Après leur divorce, Albert va profiter de sa notoriété en laissant son ancienne femme de côté. Pourtant, un échange étrange a lieu en 1925. En effet, Albert souhaite que l’argent du prix Nobel ne soit pas destiné à Mileva pour qu’elle s’occupe de leurs enfants, mais compris dans l’héritage de ces derniers. Mileva Marić prend la mouche et envoie une lettre à Albert dans laquelle elle menace de dévoiler tout son investissement dans ses travaux. Celui-ci répond dans une nouvelle lettre expliquant que personne ne la prendra en vue de son statut de scientifique populaire et iconique.

Finalement, deux écoles s’opposent lorsqu’il s’agit de parler de la place occupée par Mileva Einstein dans les travaux de son ancien mari. Les premiers défendent l’idée qu’elle fut un soutien indispensable pour la carrière d’Albert Einstein. Les partisans de cette théorie s’appuient sur les nombreux échanges épistolaires qui pointent dans ce sens. De l’autre côté, il y a ceux qui pensent que Mileva a seulement effectué des relectures. Pour solidifier leur théorie, le fait que Mileva Einstein n’a jamais clamé avoir collaboré de manière significative avec son mari, semble étrange. Ces deux théories se tiennent et il est fort probable que personne ne parvienne à déterminer de manière exacte l’implication de Mileva Einstein dans les travaux du célèbre scientifique allemand. Albert.

Pourquoi Mileva n’est pas mentionnée dans les travaux d’Albert Einstein ?

Mileva Marić était de nature assez discrète et réservée. C’est d’ailleurs un reproche qui a été fait par la famille d’Albert Einstein considérant que les membres du couple n’allaient pas ensemble à cause de leur caractère opposé. Cela expliquerait notamment le fait qu’elle n’ait jamais revendiqué avoir travaillé avec son mari. De plus, dans la société de l’époque, les femmes n’avaient pas leur place dans le milieu scientifique. Cela pourrait expliquer pourquoi Mileva a fait le choix de s’effacer au bénéfice de son mari, afin que leurs travaux soient mieux considérés par la sphère scientifique. Au final, Mileva Einstein serait une autre femme victime de l’effet Matilda qui consiste à dire que le rôle de certaines femmes, majoritairement des scientifiques, aurait été effacé des livres d’Histoire au profit des hommes. Une autre femme victime de cet effet serait Rosalind Franklin, la scientifique qui a découvert l’ADN.

Néanmoins, avec la révélation de l’implication éventuelle de Mileva Einstein dans les travaux de son mari, de nombreux scientifiques ont souhaité sa réhabilitation. Par exemple, Mileva et Albert Einstein se sont rencontrés à l’École Polytechnique de Zurich, mais Mileva n’a jamais obtenu le diplôme. Par conséquent, en 2019, la physicienne et écrivaine Gabriella Greison a demandé à l’université de donner le diplôme à Mileva Marić à titre posthume, demande refusée par l’établissement.

Finalement, Mileva Marić a joué, à sa manière, un rôle dans l’histoire scientifique de l’humanité, mais sa réelle implication ne sera probablement jamais mise au goût du jour.

Lire aussi : Portrait de Stephen Hawking, l’un des plus grands physiciens de son temps

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.