Actus

Guide complet du master cybersécurité

Sommaire

master cybersécurité

Depuis les prémices de l’ère numérique, nous avons assisté à la numérisation de nos données, nos informations personnelles et dossiers médicaux, stockés dans des serveurs sécurisés. Cependant, avec l’essor de la cybercriminalité, garantir la sécurité de toutes ces données est devenu une préoccupation majeure. Si tu es passionné de cybersécurité et souhaites pousser tes études pour lutter contre ces fléaux, retrouve toutes les informations sur le master cybersécurité ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un master ?

Le diplôme de master est accessible après un niveau bac+3, généralement suite à l’obtention d’une licence. Il est délivré par l’État sous le nom de « diplôme national de master » à l’issue de deux ans d’études à l’université, au sein d’une unité de formation et de recherche (UFR) ou d’autres établissements d’enseignement supérieur habilités, comme les écoles spécialisées. Ce diplôme est obtenu après l’accumulation de 120 crédits ECTS.

Il est important de noter que le terme « master » est protégé par l’État en France, et ne peut être utilisé que pour désigner le diplôme national de master et aucune autre formation. Il est donc essentiel de vérifier la reconnaissance de l’établissement avant de s’engager dans une formation portant ce nom, car certaines écoles privées non reconnues par l’État peuvent utiliser ce terme illégalement, et leur formation n’aura pas de valeur officielle. Le parcours de master se compose de deux années : le master 1 correspondant à la première année et le master 2 à la seconde année. Ensemble, ces deux années aboutissent à l’obtention du diplôme de niveau master de bac+5.

Il existe deux types de masters : Le master recherche, qui prépare les étudiant(e)s à poursuivre leurs études en doctorat et oriente davantage vers la recherche académique ; et le master professionnel, qui vise à faciliter l’insertion des étudiant(e)s dans le monde du travail en les formant pour intégrer des entreprises et exercer des fonctions professionnelles spécifiques. En choisissant un master, les étudiant(e)s peuvent donc opter pour une formation plus axée sur la recherche ou une orientation professionnelle en fonction de leurs objectifs de carrière.

La cybersécurité, un enjeu majeur

La recrudescence des attaques informatiques touchant un nombre croissant d’entreprises, d’organismes privés et publics, ainsi que certains établissements d’enseignement supérieur, a placé la cybersécurité au cœur des priorités des acteurs économiques du monde entier.

Cette préoccupation découle en grande partie de l’évolution numérique qui a impacté la société dans tous les secteurs d’activité. Le confinement a joué un rôle essentiel en accélérant cette tendance, notamment en favorisant la généralisation du télétravail. Par conséquent, le développement croissant des activités numériques des entreprises et des utilisateurs en général a conduit à une expansion considérable de la surface d’attaque potentielle, offrant ainsi de multiples points d’entrée aux pirates informatiques. L’univers de la cybersécurité est donc un domaine en forte croissance et nécessite de plus en plus de main-d’œuvre.

Le programme du master cybersécurité

Le programme d’un master cybersécurité varie en fonction des écoles, mais toutes abordent les sujets suivants :
Fondements de la cybersécurité : introduction à la cybersécurité et aux enjeux actuels, principes de la sécurité informatique et cryptographie et sécurité des communications ;
Sécurité des systèmes et des réseaux : sécurité des systèmes d’exploitation, sécurité des réseaux et des protocoles et gestion des vulnérabilités et des patchs de sécurité ;
Sécurité des applications : sécurité des applications web et mobiles et tests d’intrusion et sécurité des codes ;
Gestion des incidents et réponse aux cyberattaques : détection et gestion des incidents de sécurité et réponse aux cyberattaques et cybercrises ;
Protection des données et de la vie privée : lois et réglementations en matière de protection des données et sécurité de la vie privée et des informations personnelles ;
Sécurité cloud et virtualisation : sécurité des environnements cloud et des services hébergés et virtualisation et sécurité ;
Sécurité des infrastructures critiques : sécurité des infrastructures industrielles, des systèmes de contrôle et des infrastructures critiques (énergie, transports, etc.) ;
Sécurité des objets connectés (IoT) : sécurité des appareils connectés et des réseaux IoT et vulnérabilités et risques associés à cette thématique ;
Éthique et législation en cybersécurité : éthique de la cybersécurité et responsabilités professionnelles et cadre légal et réglementaire de la cybersécurité ;
Gestion de la sécurité informatique : stratégies et politiques de sécurité et gestion des risques en cybersécurité ;
Méthodes d’investigation numérique et de forensic : techniques d’investigation en cas d’incidents de sécurité et analyse forensique numérique.

En théorie, le cursus comprend également des phases dédiées à la création de projets en lien avec les matières étudiées, et laisse également des plages destinées à la réalisation de stages.

Lire aussi : Le salaire des métiers en cybersécurité en 2023

Suivre un master cybersécurité : Les questions à se poser

Quelle formation choisir ?

Il y a quelques années, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche envisageait de mettre en place une solution pour standardiser l’accès aux programmes de master, similaire à Parcoursup pour les études supérieures. Après une période de réflexion, la plateforme Trouver Mon Master a été lancée en 2022, dans le but de simplifier le processus de candidature. Aujourd’hui, c’est Mon Master qui prend la relève de la première plateforme.

Aujourd’hui, 26 formations mentionnant la cybersécurité sont disponibles, mais aucun ne propose un cursus à 100% dédié à cette thématique. Les parcours proposés sont plus généralistes (Droit de l’informatique, Ingénierie, Informatique, Réseaux et Telecommunications…). Cependant, plusieurs formations spécialement dédiées au thème de la cybersécurité sont apparues depuis l’augmentation des besoins en experts en cybersécurité :
– Mastère Cybersécurité & Cloud ;
– Mastère New Tech ;
– Master Réseaux Infrastructures et sécurité ;
– Mastère spécialisé en cybersécurité ;
– Master Informatique et Système d’Information ;
– MSc Cybersécurité et science des données ;
– Master Sécurité Numérique ;
– Mastère Spécialisé Sécurité Informatique et des Systèmes (MS-SIS).

Où réaliser un master en cybersécurité ?

Il existe une variété d’établissements dans toute la France proposant ces formations en sécurité numérique. La plupart d’entre eux sont des établissements privés qui demandent des frais de scolarité, mais offrent souvent des options d’alternance ou d’études à distance. Voici quelques exemples d’établissements proposant ces formations :
– Guardia School à Lyon et Paris ;
– PSSI ;
Info Tech à Rennes, Nantes et Aix-en-Provence ;
EFFICOM Tech School à Paris et Lille ;
– ORT Lyon ;
EPSI à Rennes, Auxerre, Lille, Lyon, Nantes, Montpellier, Arras, Bordeaux, Grenoble, Toulouse et Reims ;
– ESAIP – LaSalle à Saint-Barthélemy d’Anjou ;
EURECOM à Biot ;
– Graduate School of Engineering – ESIEA à Laval et Paris ;
CentraleSupélec / IMT Atlantique ;
Télécom Paris ;
INSA Lyon ;
Télécom SudParis.
Toutes les informations pratiques sont à retrouver sur les sites respectifs des écoles présentées ci-dessus. Mais si tu te demandes quels sont les cursus de référence pour être titulaire d’un diplôme de niveau bac+5 en cybersécurité, voici les principaux :
– Master Cyber de l’Université Catholique de Lille ;
– Mastère spécialisé Cybersécurité des Infrastructures et des Données de Télécom SudParis ;
– MSc Expert cybersécurité de Guardia Cybersecurity School ;
– Master 2 Sécurité informatique et crytologie de l’Université de Limoges ;
– Master Cybersécurité de l’école informatique SUPINFO ;
– Mastère spécialisé Cybersécurité de CentraleSupélec .
– Mastère spécialisé Cybersécurité d’IMT Atlantique ;
– Mastère cybersécurité d’Hetic ;
– Mastère spécialisé en ingénierie de la cybersécurité d’IMT Nord Europe.

Quels débouchés après un master cybersécurité ?

L’obtention d’un master cybersécurité ouvre la porte à une grande pluralité de professions, aujourd’hui toutes très recherchés en raison du contexte exposé précédemment. Les occasions sont multiples et parmi elles, on retrouve :
– Analyste en cybersécurité : il est responsable de la surveillance des systèmes informatiques, de la détection de menaces potentielles et de la mise en œuvre des mesures pour protéger les données et les réseaux ;

– Ingénieur en sécurité informatique : il conçoit et gère des solutions de sécurité informatique (les pares-feux, les systèmes de détection d’intrusion et les outils de cryptographie) ;

Consultant en cybersécurité : il est chargé d’aider ses clients à évaluer leurs vulnérabilités, à élaborer des stratégies de cybersécurité et à mettre en œuvre des solutions adaptées à leurs besoins ;

– Expert en gestion des risques : il est chargé d’identifier les risques de sécurité potentiels pour les entreprises et de mettre en place des stratégies pour atténuer ces risques ;

– Administrateur de la sécurité des systèmes d’information : il gère la configuration, la maintenance et la surveillance des systèmes de sécurité informatique au sein d’une organisation ;

– Responsable de la conformité : il s’assure que les politiques de sécurité et les procédures de l’entreprise sont conformes aux réglementations et aux normes en matière de cybersécurité ;

– Chercheur en cybersécurité : passionné par la recherche et le développement de nouvelles technologies de sécurité, il évolue dans des laboratoires de recherche ou dans des entreprises axées sur l’innovation en cybersécurité dans le but de trouver de nouvelles solutions innovantes ;

– Responsable de la réponse aux incidents : son rôle est de coordonner les efforts de réponse aux incidents de sécurité, en cas de cyberattaques ou d’incidents de violation de données ;

– Expert en sécurité des applications : il est le responsable de la sécurisation des applications logicielles et web pour éviter les vulnérabilités et les failles potentielles ;

– Spécialiste de la cybersécurité industrielle : il assure la sécurité des systèmes de contrôle industriel et des infrastructures critiques, comme les centrales électriques, les usines et les réseaux de distribution d’eau.

Lire aussi : Tout savoir sur les formations dans la cybersécurité

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.