Actus

Qui est Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook ?

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

mark-zuckerberg-fondateur-facebook

Comment Mark Zuckerberg est passé, en l’espace de vingt ans, du petit génie de l’informatique cloîtré au fond de sa chambre universitaire d’Harvard à multimilliardaire à la tête du plus grand réseau social du monde ? Études Tech revient sur le parcours d’un des personnages emblématiques du milieu de l’informatique depuis le début du millénaire.

Le parcours de Mark Zuckerberg

Né en 1984 dans l’État de New York, Mark Zuckerberg a étudié à l’école secondaire Ardsley, dans la même région, puis à la Phillips Exeter Academy, à quelques kilomètres de Boston, plus au nord. Au cours de sa première année de lycée, il remporte plusieurs prix en sciences (mathématiques, astronomie et physique). Durant son cursus secondaire, le petit Mark développe déjà un intérêt particulier pour l’informatique. Alors âgé de seulement 12 ans, il crée son premier logiciel : une messagerie permettant à sa famille de communiquer entre eux dans leur maison. Edward, son père, transposera le même système à son cabinet dentaire.

Dans la foulée, Mark Zuckerberg obtient un diplôme d’études supérieures en informatique au Mercy College, alors qu’il est encore lycéen. Quelques mois plus tard, il entre à Harvard. Déjà approché par Microsoft et AOL, le jeune Mark est déjà considéré comme un génie de l’informatique au sein du campus et créé un programme appelé CourseMatch, qui aidait les étudiants à choisir leurs cours en fonction des choix de cours des autres utilisateurs.

La création de Facebook par Mark Zuckerberg

Facebook, made in Harvard

Entré à Harvard en 2003, à 19 ans, Mark Zuckerberg étudie la psychologie et l’informatique. En parallèle de ses études, le jeune étudiant s’adonne aux plaisirs de la programmation informatique. Au bout de quelques mois, la première ébauche d’un réseau social interne au campus universitaire voit le jour. À l’époque, Zuckerberg avait créé un site web appelé Facemash qui permettait aux utilisateurs de comparer les photos de deux étudiants et de voter pour celui qu’ils trouvaient le plus beau, mais le site a rapidement été fermé, jugé malsain par l’université. Cette expérience a tout de même incité Zuckerberg à réfléchir à la façon dont il pourrait créer un réseau social pour les étudiants de Harvard.

C’est dans cette optique qu’une autre version du site voit le jour, plus évoluée, moins caricaturale et destinée à de véritables interactions sociales. Mark Zuckerberg est alors rejoint par ses amis Dustin Moskovitz, Chris Hughes et Eduardo Saverin, qui s’occupent respectivement de programmer, habiller et développer l’aspect commercial de The Facebook, sa nouvelle plateforme. Celui-ci est d’abord dédié aux étudiants d’Harvard, puis s’étend aux universités de Stanford (Californie), Yale (Connecticut) et Columbia (New York City). Après un an de mise en service, le site couvre la majorité des universités du Canada et des États-Unis.

Cependant, le jeune Mark est accusé par les frères Winklevoss, camarades de classe, d’avoir volé leur idée. Quelques mois avant la création de Facebook, Cameron et Tyler Winklevoss l’avaient engagé pour développer un site web appelé HarvardConnection, un réseau social exclusif pour les étudiants du campus. Zuckerberg avait accepté de travailler sur le projet, mais a ensuite créé, en parallèle, son propre site web, qui est ensuite devenu Facebook.

Les frères Winklevoss ont intenté une action en justice contre Zuckerberg, affirmant qu’il avait volé leur idée et leur code source. L’affaire a été réglée à l’amiable en 2008, avec un accord financier de 65 millions de dollars et des actions de Facebook : une maigre consolation au regard du développement du site par la suite.

Lire aussi : Qui est Andrew McCollum, cofondateur de Facebook ?

Facebook, leader mondial

Quatre mois après la mise en ligne du site, Mark Zuckerberg et ses associés quittent Harvard pour installer le siège social de Facebook à Palo Alto, en Californie, dans l’actuelle Silicon Valley. Dès lors, la notoriété du site ne cesse de grandir. En 2010, 500 millions d’utilisateurs actifs sont recensés aux quatre coins du monde.

Deux ans plus tard, alors que le site ne cesse d’inaugurer de nouvelles fonctionnalités, Facebook entre en Bourse et lève plus de 16 milliards de dollars : la valorisation de l’entreprise dépasse alors les 100 milliards de dollars. En mai de la même année, plus d’un milliard d’utilisateurs sont recensés, une première dans l’histoire. Fort de sa notoriété croissante, Facebook rachète successivement Instagram, en 2012, puis WhatsApp, en 2014 et assoit un peu plus sa domination sur l’échiquier planétaire du réseau social.

En 2021, Facebook change de nom pour Meta et reste la plateforme sociale la plus sollicitée du monde avec près de trois milliards d’utilisateurs actifs, même si l’activité de celle-ci commence à montrer des signes d’essoufflement. En France, 75% de la population âgé de plus de 5 ans possède un compte Facebook.

Lire aussi : Qui a cofondé Microsoft, le géant américain de l’informatique ?

Mark Zuckerberg, plus jeune milliardaire du monde

Selon Forbes, sa fortune nette estimée en février 2023 s’élève à environ 90 milliards de dollars, ce qui le classe régulièrement parmi les dix personnes les plus riches du monde. En 2008, soit quatre ans après la création de la société, Mark Zuckerberg est devenu le plus jeune milliardaire du monde, à seulement 23 ans.

Le fondateur de Facebook possède aujourd’hui environ 14% des actions de Facebook, représentant une grande partie de sa richesse. Il est également impliqué dans d’autres entreprises, notamment dans le domaine de la philanthropie et de l’investissement. En 2015, Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan diversifient leurs activités et décident d’agir pour le bien commun. Avec Chan Zuckerberg Initiative, ils investissent dans plusieurs projets caritatifs liés à la santé, l’éducation et l’égalité.

Malgré sa fortune personnelle considérable, Zuckerberg est également connu pour son style de vie relativement modeste. Il a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’était pas intéressé par les dépenses excessives, préférant se concentrer sur ses projets professionnels.

The Social Network : l’histoire Mark Zuckerberg au cinéma

Sorti au cinéma en 2010, The Social Network raconte l’histoire de la création de Facebook et insiste sur les différentes controverses entourant ses débuts. Le film s’inspire de la vie de Mark Zuckerberg et de son entourage dans la création de Facebook.

Le film est également basé sur le livre The Accidental Billionaires de Ben Mezrich. Il raconte comment Mark Zuckerberg, alors étudiant à Harvard, a créé Facebook en 2004. Le film suit l’histoire de Zuckerberg, joué par Jesse Eisenberg, depuis son lancement de Facemash jusqu’à la création de Facebook.

L’histoire entre Zuckerberg et les frères Winklevoss est particulièrement mise en valeur dans le début du film, avant d’insister sur la relation entre Zuckerberg et Eduardo Saverin, joué par Andrew Garfield, qui était le cofondateur de Facebook et l’ami le plus proche de Zuckerberg à l’époque. Dans ce lien, nous te présentons tous les cofondateurs de Facebook et leur rôle.

Le film explore également les enjeux de propriété intellectuelle et les litiges juridiques qui ont suivi la création de Facebook, un sujet qui fait office de fil rouge tout au long du film. Mark Zuckerberg est alors perçu comme personnage froid, presque insensible, et semble privilégier sa réussite personnelle, au détriment de ses relations amicales et sentimentales.

The Social Network a été acclamé par la critique et a remporté plusieurs prix, dont trois Oscars, parmi lequel figure celui du meilleur scénario adapté pour Aaron Sorkin, scénariste du film. Cependant, l’authenticité du film est remise en cause à plusieurs reprises : le déroulé des faits ne refléterait pas fidèlement les événements réels, certains personnages étant volontairement dénigrés, injustement.

Lire aussi : Les 10 films sur l’intelligence artificielle à voir absolument

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.