Actus

Portrait des créateurs d’Apple

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Apple

Aujourd’hui dans le monde, deux milliards d’appareils Apple sont actifs. IPhone, IPad, MacBook, AirPods ou encore AppleWatch, la marque crée tous les ans de nouvelles versions de ses produits et de ses accessoires. Alors, qui sont les créateurs qui se cachent derrière le géant du numérique ? Études Tech te dit tout sur l’histoire de l’entreprise et les créateurs d’Apple.

Créateurs d’Apple : les débuts de la marque 

Tu l’auras compris, Apple est l’entreprise technologique américaine par excellence. Fondée par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne en 1976, son histoire débute bien avant cette date. En 1971, Steve Wozniak et Bill Fernandez, sont étudiants et voisins. Ils décident de se réunir dans un garage pour assembler des pièces détachées et tenter de créer leur premier ordinateur. Pendant toute la durée de la fabrication, les deux garçons consomment essentiellement du Cream Soda, c’est donc tout naturellement qu’ils appellent le produit fini « Cream Soda Computer ». Ils décident d’en faire la démonstration à un journaliste local, mais c’est un échec, car l’alimentation électrique brûle. Pourtant, Wozniak ne se décourage pas, il continue de dessiner des ordinateurs qui posséderaient peu de puces, malgré le prix des pièces détachée.

Dans le même temps, Fernandez présente à son collaborateur son meilleur ami : Steve Jobs, pensant que les « deux Steve » pourraient bien s’entendre sur leur intérêt commun pour l’électronique. Le professeur McCollum, de la Homestead High School McCollum, dira qu’il se souvient de Steve Jobs comme de quelqu’un de « compétent et un peu solitaire. » Mais aussi qu’il avait toujours une façon différente de voir les choses.

C’est à l’automne 1971, que la commercialisation est lancée pour la première fois depuis l’Université de Californie, à Berkeley. Au fil des mois, Fernandez quittera l’aventure et ne fera pas partie des créateurs d’Apple.

Lire aussi : Tout savoir sur l’entreprise informatique

Les premières commercialisations d’Apple 

Pendant plusieurs années, Steve Jobs et ses collaborateurs tentent de commercialiser les produits Apple via des revendeurs, mais sans grand succès. Apple I, le tout premier produit Apple est lancé en 1976, mais la société ne se fait connaître qu’avec son deuxième produit : l’Apple II, en 1977. Et pour cause, il est l’un des premiers ordinateurs personnels à avoir un boîtier en plastique et un clavier intégré, ce qui le rend plus facile d’utilisation pour les non techniciens. À leur début, les premiers produits d’Apple étaient essentiellement des ordinateurs destinés à l’usage personnel et conçus pour une utilisation à domicile ou dans les petites entreprises.

En 1984, Apple lance le Macintosh. Une révolution pour l’industrie informatique puisque c’est un ordinateur personnel avec une interface graphique utilisateur (GUI) qui utilisait des icônes et des menus pour remplacer la ligne de commande traditionnelle. C’est aussi le premier ordinateur personnel à intégrer une souris.

La toute première boutique de la marque

En 2001, Apple inaugure sa propre chaîne de magasins et l’appelle Apple Store. L’entreprise implante ses premiers magasins en Californie et en Virginie puis étend son réseau de magasins à l’étranger, en commençant par Tokyo en 2003.

Apple veut devenir un hub numérique

Cinq mois après l’ouverture de ses premiers Apple Store, Apple se diversifie et lance son lecteur de musique numérique : l’iconique iPod. C’est le premier modèle à avoir une capacité de stockage de 5 Go, c’est-à-dire qu’il peut stocker jusqu’à 1 000 chansons selon Apple. Au fil des années et des nouveaux modèles, 260 millions d’iPod seront vendus en neuf ans. Quelques années après le lancement de l’iPod, en 2007, c’est au tour de l’iPhone de faire son apparition avec un immense succès. Apple lancera aussi l’iPad en 2010 et deviendra petit à petit un référent dans l’industrie de la technologie, particulièrement en ce qui concerne l’innovation et l’esthétisme. La stratégie de la marque est claire : devenir un hub numérique. À force de travail et de persévérance, la stratégie a payé. Apple est devenue l’une des entreprises les plus précieuses et les plus influentes du monde.

Lire aussi : Qui a cofondé Microsoft, le géant américain de l’informatique ?

Qui sont les créateurs d’Apple ?

Steve Wozniak

Comme tu as pu le lire un peu plus haut, Steve Wozniak était le premier à s’embarquer dans l’aventure. Il aide à lancer la marque, mais douze ans après, en 1987, il la quitte. Depuis, il touche un salaire symbolique d’environ 120 000 $ par an.

Wozniak se mettra ensuite à sponsoriser des actions caritatives dans le domaine de l’éducation, mais il continuera d’acheter les nouveaux produits Apple afin de les étudier et de les mettre à la disposition des écoles. Même s’il a cessé d’y travailler, le premier Steve de l’entreprise reste un fan revendiqué d’Apple et il continue à faire des déclarations publiques sur l’entreprise. À titre d’exemple, il a par exemple exprimé son approbation pour la prise de poste Tim Cook et a critiqué certains choix techniques sur l’iPhone 7. À chaque nouvelle sortie d’iPhone, Steve Wozniak se glisse dans la file d’attente devant l’Apple Store pour se le procurer et rencontrer d’autres fans de la marques.

Steve Jobs, le plus célèbre des créateurs d’Apple

Steve Jobs est souvent représenté comme l’image de la marque Apple. Il est notamment à l’origine des designs innovants des produits Apple. Pourtant, il quitte l’entreprise en 1985, suite a un conflit avec John Sculley qu’il avait lui-même recruté pour le poste de directeur général. Après son départ, il crée une autre entreprise qui développe et construit des ordinateurs destinés à l’enseignement supérieur et aux entreprises qu’il appelle NeXT. Il rachète aussi Pixar à George Lucas, et lors du rachat des studios d’animation en 2006, il devient membre du conseil d’administration et premier actionnaire individuel de la Walt Disney Company.

À la fin de sa vie, Steve Jobs combattra un cancer du pancréas duquel il ne se sortira pas. Alors, le site d’Apple lui rendra hommage dans les deux semaines qui suivirent. Steve Jobs est décrit par beaucoup comme un visionnaire, un pionnier et un génie, il est aussi comparé à Thomas Edison et Henry Ford. En 2011, la société Graphisoft dévoile à Budapest la première statue en bronze à son effigie.

Ronald Wayne, créateur d’Apple partit trop tôt

Ronald Wayne, est aussi un des créateurs d’Apple, même s’il est moins connu que les autres. Il participe à la création du géant Apple en 1976. Il est notamment l’auteur du premier logo de la firme. À l’origine, l’homme détenait 10% des parts de l’entreprise pour un total de 800 $. Pourtant, il les revend toutes au bout de moins de deux semaines par peur d’être redevable des dettes de la société sur ses biens personnels. En effet, Steve Jobs endetta rapidement Apple en argent comptant, mais aussi en matériel. S’il n’était pas parti, sa fortune s’élèverait aujourd’hui à 210 milliards de dollars.

Reconverti en tant que négociant en numismatique (étude des monnaies et des médailles) et philatélie (étude et collection de timbres), il n’a jamais acheté de produit Apple. C’est seulement en 2011 qu’il s’est vu offrir un iPad 2 à l’Update Conference de Brighton.

Comment se porte Apple aujourd’hui ?

Avec des revenus annuels de plus de 300 milliards de dollars et une capitalisation boursière de plus de 2 milliards de dollars, Apple fait partie des plus grosses entreprises au monde. L’entreprise est actuellement dirigée par Tim Cook depuis le décès de Steve Jobs en 2011. À noter que la figure d’Apple lui avait lui-même confié les rênes de la société avant son premier départ de l’entreprise.

Au gré des fluctuations du marché, Apple devient l’entreprise la plus riche au monde et atteint 623,52 milliards de dollars le 20 août 2012, la plus forte somme de tous les temps, sans tenir compte de l’inflation après la mort de Steve Jobs. La capitalisation boursière de l’entreprise continue à augmenter, surtout grâce au succès des modèles successifs de l’iPhone et à la progression de ses services comme iTunes Store, iCloud, Apple Music, ou encore Apple Pay. Le 2 août 2018, Apple devient la première entreprise privée de l’histoire à dépasser une capitalisation de 1 000 milliards de dollars. En 2020, elle franchit la barre des 2 000 milliards de dollars en bourse.

Lire aussi : Les 10 plus grands hackers de l’histoire

D’où vient le nom Apple ?

Au début des années 1970, Steve Jobs et Steve Wozniak cherchaient un nom pour leur entreprise nouvellement créée, qui se concentrerait sur la vente de leurs premiers ordinateurs personnels. Selon la légende, Jobs était en train de travailler dans une ferme de pommiers dans l’État de l’Oregon, lorsqu’il a eu l’idée du nom « Apple » pour leur entreprise. Mais ce n’est pas cette partie qui est insolite, car l’utilisation du mot « Apple » pour représenter une entreprise technologique peut sembler naturelle.

Ce qui rend l’histoire intéressante, c’est qu’il y a eu un autre nom en lice avant qu’ils ne décident définitivement de s’appeler « Apple ». Ils avaient initialement envisagé d’appeler leur entreprise « Executek ». Cependant, quand ils ont eu l’occasion de présenter leur travail devant un investisseur, ce dernier leur a recommandé de trouver un nom moins compliqué et plus accrocheur.

Ils ont donc finalement opté pour « Apple Computer Inc. » en 1976. Le nom « Apple » est devenu emblématique dans le monde de la technologie, et bien que la marque ait évolué depuis ses débuts dans le domaine de l’informatique, elle est toujours associée à l’innovation et au design élégant. Aujourd’hui, l’entreprise est simplement connue sous le nom d’Apple Inc. et est l’une des sociétés les plus puissantes et les plus influentes au monde.

D’autres rumeurs stipulent que la mort du célèbre informaticien, Alan Turing, aurait inspiré le nom de la marque à la pomme. En effet, alors qu’il réussi à décrypter Enigma, une machine à chiffrer inventée par les allemands. Homosexuel, ce dernier ne sera pas reconnu pour ses prouesses, mais voué à la castration chimique. Il tombera alors dans une profonde dépression. Il se suicidera à l’âge de 41 ans en mangeant une pomme imbibée de cyanure.

Lire aussi : L’histoire du prix Turing, le prix Nobel de l’informatique

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.