Actus

Quel salaire espérer en cybersécurité en 2024 ?

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Cybersécurité

Le monde de la cybersécurité continue de se développer. De fait, de plus en plus d’entreprises font appel à des experts pour se protéger au mieux et cela se répercute directement sur le salaire de ces professionnels. Alors, une question reste en suspens : quel salaire espérer dans le domaine de la cybersécurité ? Études Tech répond à cette question dans cet article.

Qu’est-ce que la cybersécurité ?

Avant de se pencher sur les salaires en eux-mêmes, il faut bien définir ce qu’est la cybersécurité. Ce terme apparaît en 1948 grâce au mathématicien et chercheur américain, Norbert Wiener, dans son ouvrage “Cybernetics, Control and Communication in the Animal and the Machine”. La cybersécurité peut se définir comme l’ensemble des moyens qui permettent d’assurer la protection des données informatiques au sein d’une infrastructure numérique.

Guide métier cybersécurité

Le Guide des métiers de la cybersécurité 🦹🏻‍♀️

Comprendre les métiers de la cybersécurité
& choisir sa formation

Il s’agit d’un domaine très large qui peut se diviser en plusieurs branches comme les processus pour mesurer et contrôler les mécanismes en place, les différents processus d’identification, la mise en place de dispositions pour récupérer les données sensibles d’une entreprise en cas de problèmes ou d’intrusion et enfin la mise à jour régulière des logiciels. Cette dernière partie est particulièrement importante parce que les hackers parviennent toujours à produire des attaques plus performantes. De fait, il faut rapidement que les infrastructures informatiques puissent s’adapter à ces nouvelles évolutions.

Lire aussi : Comment réussir sa lettre de motivation en école d’ingénieurs

La cybersécurité un secteur lucratif ?

La cybersécurité devient de plus en plus une priorité pour les entreprises. Avoir une bonne protection informatique apporte un confort de travail supplémentaire aux employés. En effet, la très grande majorité des cyberattaques surviennent à cause d’une erreur humaine. Savoir que le système de défense est capable de réagir à toute défaillance est un véritable plus au sein d’une entreprise. Cela permet de garantir la sécurité de ses données, mais aussi celle de ses clients. De fait, les professionnels du secteur voient leur salaire augmenter durant ces dernières années parce que les menaces sont toujours plus nombreuses et plus sophistiquées. En tête, on retrouve le malware qui se décompose en plusieurs logiciels malveillants comme le Cheval de Troie. Il s’agit d’une copie d’un programme qui se fait passer pour l’original dans le but d’introduire un appareil informatique. Le ransomware est également assez répandu. Les hackers dérobent les données informatiques d’une entreprise et demandent une rançon en échange de la non-divulgation de celles-ci.

Cependant, le phishing n’est pas une menace à négliger. Tu le connais certainement, il se base sur l’envoi de messages ou de mails malveillants dans le but de pirater les informations d’une entreprise. Le phishing possède désormais des variantes comme le quishing qui reprend le même procédé en remplaçant les mails malveillants par des QR Codes.

Lire aussi : Les tendances en cybersécurité à suivre en 2024

Les professions les plus rémunératrices

Les salaires des professions en cybersécurité connaissent des fluctuations assez importantes. La moyenne des salaires junior est aux alentours des 38 000 euros bruts par an et pour les plus expérimentés gagnent, en moyenne, 60 000 euros bruts annuels. Ces différences peuvent s’expliquer selon le niveau d’expérience, la taille de l’entreprise ou le pays qui emploie. Les États-Unis sont l’un des pays qui payent le mieux ces experts en cybersécurité.

L’ingénieur cybersécurité : Un pilier de l’informatique

L’ingénieur cybersécurité ou ingénieur informatique analyse et traite les menaces d’intrusion en élaborant des plans d’action concrets. Il doit faire preuve d’une grande faculté d’anticipation. Ces missions sont nombreuses parce que ses responsabilités sont importantes. Ce professionnel doit mettre en place des architectures propres aux besoins de chaque entreprise. Il rédige également des rapports à envoyer aux entreprises avec les correctifs à apporter pour corriger certains problèmes. Il réalise également de la veille informatique pour se préparer sur les menaces actuelles pour anticiper leur évolution et repérer les futures alertes.

L’ingénieur informatique est un véritable pilier du monde de la cybersécurité. De fait, son salaire est plutôt important. Il touche entre 38 000 et 45 000 euros bruts par an en début de carrière et cela peut grimper avec les années d’expérience pour atteindre les 120 000 euros bruts par an, pour les meilleurs d’entre eux.

Le consultant cybersécurité

Lorsqu’une entreprise cherche à vérifier le niveau de son système de sécurité, elle contacte un consultant en cybersécurité. À cause de la pénurie en cybersécurité, les consultants les plus expérimentés n’ont plus à chercher des entreprises pour travailler, ce sont elles qui les contactent directement. Une fois son analyse terminée, il y a deux options. Dans la première situation, le réseau de l’entreprise est très bien sécurisé, dans ce cas, le consultant n’a rien à dire de bien particulier dans son rapport. Dans le second cas, il détecte des failles. Il les mentionne dans son rapport et dit comment elles peuvent être corrigées.

Un consultant cybersécurité junior touche, en moyenne, 3 000 euros bruts et cela peut grimper jusqu’à 6 000 euros bruts par an avec l’expérience.

Pentester, un white hat

Le pentester est, ce qui est appelé dans le domaine de la cybersécurité, un white hat. C’est une personne qui effectue du hacking à des fins bienveillantes. Ce professionnel dispose des mêmes armes qu’un hacker et il a une mission assez simple : essayer d’introduire un système informatique. S’il y parvient, il remonte les failles à l’entreprise qui l’a démarchée afin qu’elle puisse les corriger afin d’améliorer son système informatique. Au niveau du salaire, un pentester junior touche 33 000 euros bruts par an et les plus expérimentés gagnent jusqu’à 50 000 euros bruts par an.

Se former à la cybersécurité

Si tu souhaites exercer une profession en cybersécurité, il y a plusieurs moyens d’y accéder. Tu peux réaliser un BTS en informatique, sécurité informatique ou cyberdéfense. Au terme des deux années de celui-ci, tu peux poursuivre avec une licence professionnelle d’un an. Il existe des licences pro mention métiers de l’informatique, cybersécurité et cyberdéfense ou encore sciences, technologies, santé mention métier de l’informatique pour que tu exerces dans l’un des métiers de la cybersécurité. Tu peux également réaliser un master de trois en cybersécurité ou ethical hacking par exemple.

Lire aussi : Tout savoir sur les formations en cybersécurité

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.