Actus

Le métier d’ingénieur automobile

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

ingénieur automobile

Être à l’origine de la construction d’une voiture est un rêve pour certains, une réalité pour d’autres : l’ingénieur automobile, ou ingénieur en construction automobile, est chargé de la bonne tenue de toutes étapes de la conception automobile : élaboration, production, gestion, contrôle qualité… Son rayon d’actions est large. Études Tech revient pour toi sur les dessous du métier d’ingénieur automobile.

Quel est le rôle d’un ingénieur automobile ?

Les missions de l’ingénieur automobile

L’ingénieur automobile prend part à la conception de nouveaux modèles de voitures, mais est également chargé de restaurer les véhicules déjà mis en service. Quatre objectifs rythment les pensées d’un ingénieur en construction automobile : le confort, la performance, le respect des valeurs prônées par la marque et la sécurité et fiabilité des pièces produites.

Les différents types d’ingénieurs en construction automobile

Dans les grandes entreprises de construction automobile, l’ingénieur est souvent assigné et spécialisé dans un domaine bien précis :
Ingénieur de maintenance : il assure le lien entre son entreprise et toutes les autres parties prenantes ; des fournisseurs, équipementiers jusqu’au client ;
Ingénieur d’études : il pense, développe et conçoit des pièces spécifiques en fonction des consignes données par le constructeur ;
Ingénieur logistique : il s’occupe principalement de la distribution des produits fabriqués par l’entreprise ;
Ingénieur méthodes : il est en charge de la mise en œuvre et conception des processus de fabrication d’un élément ;
Ingénieur qualité : il établit les procédures permettant de tester les pièces et de garantir leur fiabilité, pour un usage sécurisé, et veille au respect de nouvelles normes, environnementales notamment ;
Ingénieur styliste : il pense les véhicules de demain, en tenant compte des demandes énoncées par le constructeur.

Cependant, si chacun est défini par une tâche bien précise, tous ces spécialistes doivent communiquer entre eux afin de gérer du mieux possible toutes les phases de conception d’un véhicule.

Les compétences requises pour devenir ingénieur automobile

L’ingénieur automobile se doit d’être inventif et perfectionniste, car le secteur est en perpétuelle évolution. Pour y parvenir, il faut avoir un sens de la curiosité et de l’imagination développé, en plus d’une solide maîtrise des systèmes mécaniques et électroniques pour intervenir à tous les niveaux de la chaîne de production. Il faut être rigoureux, aimer le travail en collaboration et par conséquent, posséder une aisance relationnelle avancée, en plus de qualités managériales naturelles. Tu l’as compris, évoluer dans ce secteur en tant qu’ingénieur automobile nécessite une grande polyvalence.

Lire aussi : Tout savoir sur le métier d’ingénieur mécanique

Quelle(s) formation(s) suivre pour devenir ingénieur automobile ?

Devenir ingénieur nécessite l’obtention du titre d’ingénieur, délivré par la Comission des Titres d’Ingénieurs (CTI), un organisme indépendant, chargé par la loi française depuis 1934, d’évaluer toutes les formations liées à ces métiers. Pour y parvenir, cinq années d’études sont nécessaires. Afin de se greffer une place dans le milieu de l’ingénierie automobile, plusieurs voies sont possibles.

Après une classe préparatoire en mathématiques, physique, technologie ou sciences de l’ingénieur ou un BUT/BTS, tu peux rejoindre, après concours et étude de dossier, plusieurs écoles d’ingénieur de référence :
– CentraleSupelec ;
– Écoles des Mines ;
– Paris Tech ;
– Institut supérieur de l’automobile et des transports (ISAT) ;
– École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique (ENSMA) ;
– École supérieure des techniques de l’aéronautique et de la construction automobile (ESTACA).

Si tu ne souhaites pas passer par une école d’ingénieur, il est possible d’effectuer un parcours plus conventionnel, par le biais de masters électronique, mécanique, automatisme ou électrotechnique, réalisables au sein d’une université publique.

Les débouchés d’une formation en ingénieur automobile ?

L’ingénieur est sélectionné par une entreprise en fonction de son l’expérience. Les entreprises recherchent avant tout un personnel créatif et autonome ; mettre en avant ses précédents projets est donc un plus lors de la phase de recrutement. Compte tenu de l’étendue des spécialités inhérentes à l’univers de l’automobile, tu peux choisir de te spécialiser au début de ta carrière, avant de te diversifier et monter dans la hiérarchie, par la suite.

Un spécialiste de l’automobile sera amené à travailler sur des projets de plus en plus importants, et attirera par conséquent l’attention d’entreprises de renom du secteur. En fin de carrière, un ingénieur automobile peut également se lancer dans l’enseignement, en tant qu’intervenant ou conférencier dans les formations citées précédemment.

Le salaire d’un ingénieur automobile

La rémunération d’un ingénieur débutant est comprise entre 30 000 et 40 000 euros bruts par an. Comme dans une majorité de secteur, l’expérience est récompensée. Dans le secteur de l’automobile, les salaires d’un ingénieur automobile peuvent grimper jusqu’à 90 000 euros bruts par an, voire jusqu’à 140 000 euros pour certains postes dans des entreprises prestigieuses. Des primes peuvent également être attribuées, allant de quelques centaines d’euros, à plusieurs milliers.

Si le niveau de qualification et les salaires attractifs t’attirent, un ingénieur automobile est au cœur d’un milieu très concurrentiel et soumis à la pression. Il faut être déterminé, et ne pas compter ses heures.

Lire aussi : Le salaire d’un ingénieur en aéronautique

TAGS

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.