Actus

Le salaire d’un pilote de ligne

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Pilote de ligne

Tu es passionné(e) par l’univers de l’aéronautique et tu projettes de t’orienter vers ce domaine une fois ton cursus secondaire terminé ? Tu as déjà évolué dans un environnement professionnel lié à l’aviation et tu souhaites désormais y faire carrière ? Dans cet article, nous faisons le point avec toi sur le salaire d’un pilote de ligne et le métier dans son ensemble. Formations, missions, perspective d’évolution, l’essentiel des informations à connaître est à retrouver ici !

Qu’est-ce qu’un pilote de ligne ?

Un pilote de ligne est un professionnel qualifié qui assure la conduite et la gestion des avions commerciaux. Commandant de bord, co-pilote ou mécanicien naviguant, il est responsable de la sécurité des passagers, du personnel de cabine et de l’aéronef lui-même.

Les responsabilités d’un pilote de ligne sont multiples : planification du vol, préparation des instruments et des systèmes de l’avion, exécution des procédures de décollage, d’atterrissage et de vol, gestion de la communication avec les contrôleurs aériens et respect des règles et réglementations de l’aviation. Pour assurer toutes ces tâches, les pilotes de ligne travaillent en équipe afin de coordonner ses actions pour effectuer le vol en toute sécurité.

Les principales missions d’un pilote de ligne

Devenir pilote de ligne, c’est avant tout recevoir l’entière responsabilité de la sécurité de l’appareil utilisé et de ses passagers. Pour assurer celle-ci, plusieurs étapes indispensables sont à suivre de manière scrupuleuse. Avant chaque vol, le pilote de ligne se prépare minutieusement en examinant les conditions météorologiques, en vérifiant les itinéraires et les restrictions aériennes, et évalue les performances de l’avion en fonction de la charge (passagers, carburant, chargement) et des conditions de vol.

Durant le vol, le pilote de ligne est responsable de la conduite sûre de l’appareil en suivant les procédures opérationnelles, strictes. Il surveille les instruments de bord, en effectuant les ajustements nécessaires et en utilisant les systèmes de navigation pour maintenir le cap et l’altitude prévus.

Sur toute la durée du vol, de la mise en route des moteurs à leur extinction, les pilotes maintiennent la communication avec les contrôleurs aériens. Ces derniers fournissent des instructions de vol, en signalant les changements d’altitude ou de cap et sont en mesure d’aiguiller un personnel naviguant en cas de problèmes. Les pilotes de ligne sont également tenus de communiquer avec l’équipage de cabine pour assurer la sécurité et le confort des passagers. En cas de situation d’urgence, ils doivent prendre des décisions rapides et appropriées pour assurer la sécurité de l’aéronef et de ses occupants, en suivant les procédures d’urgence établies.

Le commandant de bord supervise l’équipage de cabine, s’assurant que tous les membres respectent les normes de sécurité, coordonne les procédures d’embarquement et de débarquement des passagers, et assure une communication efficace entre l’équipage de cabine et le cockpit.

Une fois le vol terminé, le commandant de bord est chargé de remonter les potentiels problèmes survenus en vol, aussi mineurs soient-ils : chaque détail compte en aviation, les origines d’une catastrophe proviennent souvent d’un enchaînement de soucis liés à la négligence de certains de ces petits détails.

Pour assurer cette sécurité, les pilotes de ligne maintiennent leurs compétences à jour en suivant des formations régulières, en passant des tests de compétence et en se familiarisant avec les avancées technologiques, les réglementations aériennes actualisées et les procédures opérationnelles améliorées.

Comment devenir pilote de ligne ?

Le parcours académique d’un pilote de ligne

En France, devenir pilote de ligne est possible par le biais de plusieurs voies. Si tu es lycéen(ne) et que tu souhaites t’orienter vers ce domaine, nous te conseillons d’opter pour le suivi de matières scientifiques, car aujourd’hui, un pilote de ligne est surtout un homme capable d’utiliser les différents composants d’un tableau de bord, à l’image d’un informaticien sur un ordinateur.

Pour y parvenir donc, la voie royale reste l’ENAC (École Nationale de l’Aviation Civile), accessible, via un concours très sélectif (une vingtaine de places par an). Si tu réussis ce concours, trois cursus, d’une durée de deux ans, s’ouvrent alors à toi :
– La voie EPL/S, qui s’adresse aux candidats ayant obtenu un niveau d’études équivalent à une première année d’études supérieures, en classe préparatoire ou en première année de licence scientifique ;

– La voie EPL/U, destinée aux candidats ayant un niveau d’études équivalent à une deuxième année d’études supérieures, en classes préparatoires aux grandes écoles ou en deuxième année de licence scientifique, et qui ont également réussi les examens théoriques requis pour l’obtention de la licence de pilote de ligne avion (ATPL(A)) ;

– La voie EPL/P, réservée aux candidats titulaires du baccalauréat et d’une licence professionnelle avion (CPL(A)), et qui ont également réussi les examens théoriques requis pour l’obtention de la licence de pilote de ligne avion (ATPL(A)).

Cependant, l’ENAC n’est pas la seule alternative possible pour devenir pilote de ligne. En effet, tu peux également y accéder via la voie militaire. L’armée de l’air propose des opportunités de recrutement à partir du niveau bac, suivi de tests de sélection. Selon la spécialité choisie, telle que pilote navigateur, pilote de chasse ou pilote d’avion de transport, la formation rémunérée dure généralement entre deux et trois ans. Les officiers pilotes d’avion signent un contrat d’engagement de 10 ans. Une fois cette période de 10 ans écoulée, il est possible de se reconvertir dans le secteur civil et devenir pilote de ligne pour une compagnie aérienne.

De son côté, l’armée de terre recrute à partir du niveau bac, avec une préférence pour les filières scientifiques ou électroniques, et soumet les candidats à des tests de sélection. La formation rémunérée au sein de l’armée de terre s’étend sur une durée de 42 mois. Quant à la marine, elle recrute à partir du niveau bac, suivi d’un concours d’entrée à l’École navale. Les candidats retenus bénéficient d’une formation adaptée en son sein.

La filière privée est aussi une option envisageable pour se former au métier de pilote de ligne. Elle est cependant plus coûteuse, plus fastidieuse : il faut d’abord passer son brevet de pilote privée (PPL), puis s’orienter vers une licence de pilote professionnel, avant d’espérer rejoindre une compagnie.

Lire aussi : Le salaire d’un ingénieur aéronautique

Les qualités requises pour devenir pilote de ligne

Pour devenir pilote de ligne, le principal intéressé doit posséder des compétences techniques solides, acquises grâce à ses cours de pilotage et son apprentissage théorique. En plus de celles-ci, un pilote maîtrise sur le bout des doigts toutes les procédures de vol, les systèmes de l’avion sur lequel ils opèrent et doit être en mesure de prendre des décisions rapides et précises, surtout en cas d’urgence.

Par ailleurs, les bonnes capacités de communication sont primordiales. Les pilotes doivent être capables de maintenir une communication claire et efficace, aussi bien avec les membres de l’équipage qu’avec les équipes au sol (contrôleurs aériens et membres de la compagnie).

Une gestion du stress et un sang-froid exemplaires sont également nécessaires, car les pilotes de ligne peuvent être amenés à faire face à des situations stressantes et urgentes : garder leur calme, prendre des décisions rationnelles et de gérer leur stress de manière efficace, tels sont les impératifs émotionnels à maîtriser pour assurer la bonne tenue d’un vol.

De plus, les pilotes de ligne doivent posséder de bonnes compétences en résolution de problèmes, en étant capables d’analyser rapidement les situations, d’identifier les problèmes potentiels et de mettre en œuvre les solutions appropriées.

L’adaptabilité et la flexibilité sont deux autres qualités essentielles, car les pilotes de ligne peuvent faire face à des situations où ils seront confrontés à différents scénarios inopinés, notamment d’un point de vue météorologique.

Une bonne gestion du temps est également importante, tant pour la planification des vols que pour l’exécution des procédures. Les pilotes de ligne doivent être capables de gérer efficacement leur temps afin de respecter les horaires de vol et les délais impartis. Enfin, un engagement indéfectible envers la sécurité est primordial. Les pilotes de ligne doivent être profondément engagés à respecter les normes de sécurité, à suivre les procédures et réglementations strictes, afin d’assurer la sécurité des passagers et de l’équipage.

Lire aussi : Le salaire d’un ingénieur informatique

Le salaire d’un pilote de ligne en 2023

Dans notre imaginaire, pilote de ligne rime avec salaire confortable. Si certains pilotes ont en effet une rémunération avantageuse, la réalité pour d’autres est bien différente. Les revenus d’un pilote de ligne varient selon deux principaux critères : l’expérience et la compagnie.

Un pilote débutant, recruté par une petite compagnie, touchera environ 2 500 euros bruts par mois, là où un commandant de bord expérimenté de plusieurs dizaines de milliers d’heures de vol, employé par une compagnie réputée (Air France par exemple), peut prétendre à un salaire dépassant les 10 000 euros mensuels.

Lire aussi : Portrait de Shaïna Robin, Miss Guyane 2022 et élève pilote

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.