Actus

Portrait de Shaïna Robin, Miss Guyane 2022 et élève pilote

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Shaina Robin Miss Guyane 2022 élève pilote

Comme chaque année, l’élection de Miss France se déroule peu de temps avant les fêtes de fin d’année. Cette édition 2023 se tiendra à Châteauroux le 17 décembre prochain. Si la plupart des candidates entament des études de médecine ou intègrent une école de commerce, certaines se démarquent par un parcours plutôt atypique. C’est pour cela qu’Étude Tech revient sur le portrait de Miss Guyane 2022, Shaïna Robin. Sa particularité ? Être actuellement élève pilote et préparer les concours aux grandes écoles de l’aviation civile et de l’armée de l’air.

Shaïna Robin, miss Guyane 2022 et élève pilote 

Contrairement à la majorité des candidates sélectionnées à l’élection de Miss France, Shaïna Robin, miss Guyane 2022 sort des stéréotypes. Élue Miss Guyane 2022 le 16 juillet dernier après plus de trois heures de spectacle, Shaïna Robin est originaire de Kourou. Passionnée d’aviation depuis son plus jeune âge, c’est tout naturellement qu’elle ambitionne de devenir pilote de ligne. 

Pour atteindre cet objectif, la candidate de Miss France 2023 réalise actuellement des études scientifiques et est en deuxième année de classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques (CPGE). L’élève pilote âgée de 20 ans s’est récemment confiée à Paris Match : « Je poursuis des études en Maths spé (CPGE) pour préparer les concours aux grandes écoles de l’aviation civile et de l’armée de l’air en vue de devenir pilote de ligne ou pilote de chasse »

Très sportive, elle n’hésite pas à partager sa passion pour l’aviation sur son compte Instagram : « Être dans les airs est un contact inexplicable. Faites de vos rêves une réalité ». Parmi ses contenus, on retrouve également plusieurs photos retraçant sa visite de la base aérienne 367. Elle explique « Comme vous le savez tous, les métiers de l’aéronautique et du spatial ont toujours cette résonance particulière au fond de moi. Toujours aussi déterminée à être pilote de l’armée de l’air, cela serait une opportunité sans pareille »

Quelle formation suivre pour devenir pilote de l’armée de l’air ? 

Parce que les places dans l’armée de l’air sont plus rares que dans l’armée de Terre, il est primordial d’avoir un bagage de connaissances solides pour espérer compter parmi les élèves pilotes de l’ENAC (École nationale de l’aviation civile). 

Grâce à sa formation EPL (Élève Pilote de Ligne), elle forme l’élite des futurs pilotes destinés à travailler dans les compagnies aériennes. Sur un total de 24 mois, la formation EPL de l’ENAC combine théorie et pratique : connaissances générales des aéronefs, performances et préparation du vol, performances humaines et ses limites, Météorologie, droit aérien, Navigation, procédures opérationnelles, mécanique du vol et communication.

Pour intégrer l’EPL, trois voies d’admission sont possibles. La première est le concours EPL/U (Universitaire) qui s’adresse aux candidats entre 17 et 28 ans, titulaires d’un diplôme scientifique de niveau minimum bac+2. La seconde est le concours EPL/P (Pratique) dédié aux titulaires du baccalauréat, de la licence de Pilote Professionnel (CPL) et de l’ATPL théorique. Enfin, il y a le concours EPL/S (Scientifique) pour les étudiants sans connaissance aéronautique, à partir de bac+1. 

Pour l’heure, notre miss Guyane 2022 entame sa deuxième année de classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques (CPGE) afin de compter parmi les prochains élèves pilotes du diplôme d’ingénieur en aéronautique de l’ENAC. 

TAGS

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.