Actus

Le programme « Tech pour toutes » à l’initiative d’Élisabeth Borne

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Tech Pour Toutes programme Première ministre

Lors du dernier salon mondial VivaTech, la Première ministre, Élisabeth Borne, a révélé le lancement d’un programme ambitieux appelé « Tech pour toutes ». Son objectif ? Tendre vers l’égalité complète entre les femmes et les hommes dans le domaine de la technologie. Concrètement, ce programme vise à accompagner, d’ici 2026, 10 000 jeunes femmes dans la poursuite d’études supérieures axées sur le numérique. Décryptage.

« Tech pour toutes » : le programme en faveur des femmes dans le numérique

Afin d’accélérer la parité entre les femmes et les hommes dans les métiers de la technologie et du numérique, la Première ministre, Élisabeth Borne, a dévoilé le lancement d’un nouveau programme : « Tech pour toutes » En annonçant cette initiative lors d’un événement aussi prestigieux que Viva Tech, la Première ministre a démontré son engagement en faveur de l’égalité des genres et a souligné l’importance de la diversité dans le domaine de la technologie. Cette initiative vise à encourager les femmes à se lancer dans des carrières technologiques et à combler le manque de représentation féminine dans ce secteur en plein essor.

Lors de la présentation du plan « Toutes et tous égaux » le 8 mars dernier, la parité dans les métiers de la tech et du numérique a été identifiée comme un axe fort par la Première ministre, affirmant ainsi la priorité accordée par le gouvernement à cette question. Pour concrétiser cet engagement, le programme « Tech pour toutes » sera mis en place et se déclinera sous différentes formes.

Tout d’abord, il offrira un accompagnement individuel grâce à des sessions de mentorat personnalisé, permettant aux jeunes femmes d’être soutenues et guidées dans leur parcours. Ensuite, un soutien collectif sera également proposé, créant ainsi un environnement propice à l’échange et à l’entraide entre les participantes. Cette dimension collective favorisera l’émergence de réseaux solides et stimulants au sein desquels les femmes pourront partager leurs expériences et leurs connaissances.
Enfin, le programme comprendra également un volet matériel et financier, visant à lever les barrières économiques auxquelles les femmes peuvent être confrontées dans leur accès aux études et aux carrières technologiques. Des ressources et des fonds seront alloués pour faciliter leur réussite et leur épanouissement dans ce domaine.

Pour assurer la mise en œuvre efficace du programme, la Fondation Inria aura la responsabilité de son animation, en collaboration avec les acteurs qui ont contribué à sa conception. Parmi ces partenaires figurent Femmes@Numérique, France Universités, la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) et la CGE (Conférence des grandes écoles).

7% des adolescentes souhaitent s’orienter vers le numérique

Cette initiative du Gouvernement vise à remédier aux manques de femmes dans les formations et métiers du numérique. Aujourd’hui, en 2023, seulement 7% des adolescentes déclarent avoir envie de s’orienter vers le numérique, contre 29% des garçons, selon Études Genderscan 2021. Actuellement, les écoles d’ingénieurs de France comptent, au total, 29,7% d’étudiantes dans les formations du numérique.

Pourtant, les métiers du numérique ne cessent d’être à la recherche de nouveaux talents. À titre indicatif, le métier d’ingénieur(e) informatique figure dans le top 10 des métiers les plus demandés en recrutement d’ici à 2030, avec 190 000 emplois à pouvoir contre 156 000 jeunes formés, selon l’Apec 2021). Majoritairement conscientes que les métiers du numérique offrent de réels débouchés en termes d’employabilité, seulement 17% des collégiennes et lycéennes sont intéressées par les filières du numérique après une formation scolaire de même type.

« Pour faire face aux défis immenses qui sont devant nous, nous ne pouvons pas nous priver de la moitié de l’humanité (…) Dans la Tech, seul un salarié sur cinq est une femme, C’est, en fait, un immense gâchis. Nous sommes le pays de pionnières de l’informatique (…) Je vous confirme aujourd’hui le lancement du programme TechPourToutes que j’avais annoncé le 8 mars (…). Notre but, c’est que les femmes choisissent le numérique, qu’elles réussissent et qu’elles accèdent à un emploi », a expliqué Élisabeth Borne durant son intervention à VivaTech.

Lire aussi : Les lauréates du Concours Ingénieuses 2023 (CDEFI)

« Tech pour toutes » : Un dispositif à 360° mis en place

Mais alors comment le Gouvernement compte encourager les jeunes filles à s’orienter vers les métiers de la technologie et du numérique ? Concrètement, un dispositif d’accompagnement à 360° à l’échelle nationale sera mis en place. Ainsi, chaque fille bénéficiera d’un accompagnement personnalisé et adapté à ses besoins. Toutes celles titulaires du bac (général, professionnel ou technologique), d’un DAEU et autres formations, du BTS à la grande école, en bénéficieront. L’objectif ? Les accompagner jusqu’à l’obtention de leur premier emploi dans les métiers techniques du numérique.

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.