Actus

Hushpuppi, l’influenceur et arnaqueur

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Hushpuppi, l'influenceur et arnaqueur

Hushpuppi a, pendant longtemps, fait l’étalage d’une vie luxueuse sur son Instagram. Pourtant, derrière ce train de vie digne des plus grosses fortunes de la planète, se cachait en réalité l’un des plus importants réseaux d’arnaqueurs de la planète. Pour comprendre comment Hushpuppi réussit à passer entre les mailles du filet pendant quasiment dix ans, Études Tech te retrace son histoire.

La découverte des réseaux d’arnaqueurs

Hushpuppi

Hushpuppi, ou de son vrai nom Ramon Olorunwa Abbas, naît le 11 octobre 1982, dans la banlieue de Lagos au Nigeria. Il arrête rapidement ses études pour devenir vendeur de vêtements, dans son pays natal. Après sa journée de travail, Ramon se rend dans des cybercafés pour passer du temps sur l’ordinateur.

Initialement, il effectue des activités plutôt traditionnelles comme consulter ses mails, se divertir ou encore aller sur Facebook. Cependant, au fur et à mesure de ses promenades sur Internet, il entre en contact, via des forums, avec des groupes d’escrocs basés en Malaisie. Au lieu de s’en éloigner le plus possible, comme tout humain lambda le ferait, Abbas lui décide de les rejoindre et émigre en Malaisie. C’est comme cela qu’il débute sa carrière d’escroc.

Les débuts du broutage

Une fois sur place, il prend le pseudo d’Hushpuppi et rejoint une communauté nigériane très active dans ce que l’on appelle le broutage. Ce terme correspond à des escrocs qui réalisent leurs arnaques en opérant depuis Internet ou les réseaux sociaux. Au début de sa carrière d’escroc, Ramon Abbas commence par réaliser quelques petites escroqueries, sans trop d’importance, mais qui lui permettent tout de même de remporter une somme d’argent non-considérable.

Très vite, il se spécialise dans l’arnaque à l’usurpation avec un mode opératoire bien rodé. Tout d’abord, il réalise une opération de phising, c’est-à-dire qu’il envoie un mail à ses cibles pour qu’elles lui transmettent leurs informations confidentielles, notamment leur adresse mail et mot de passe. Une fois ceci fait, il envoie un message électronique à tous les contacts de la victime disant qu’elle est supposément en difficulté financière et qu’elle a besoin d’argent. Grâce à cette technique, il parvient à récolter des sommes d’argent importantes, ce qui lui permet d’acquérir une notoriété dans le monde des cyberattaques. Ainsi, Hushpuppi crée son propre réseau de brouteurs. L’enquête menée ensuite va démontrer qu’il a fait plus de deux millions de victimes en Europe. Pour passer le plus possible sous les radars, il met au point des systèmes pour blanchir son argent, il gère très bien tout son trafic.

Lire aussi : Combien de temps pour pirater un mot de passe en 2023 ?

Les premiers doutes contre Hushpuppi

Régulièrement, Hushpuppi revient au Nigéria pour des vacances et il ne manque pas une occasion pour faire l’étalage de tout son argent. Cependant, des doutes commencent à survenir sur la réelle provenance de cet argent. En effet, Ramon a quitté le Nigéria sans rien et il revient plein aux as, forcément cela crée des doutes. Pour se défendre, il dit qu’il a fait succès dans l’immobilier en Malaisie et qu’il a plusieurs sociétés qui se portent très bien. Cependant, il n’arrive pas à convaincre tout son entourage, notamment sa mère qui le met en garde face aux terribles conséquences qui pourraient subvenir s’il se fait arrêter. Ramon Abbas n’en a que faire et va continuer de monter des arnaques de plus en plus importantes.

La vie de roi à Dubaï

Hushpuppi émigre à Dubaï et là-bas il ne se cache plus du tout. Il expose tout son patrimoine fièrement sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. Concernant ses arnaques, il décide de passer à la vitesse supérieure. Même s’il a réussi à amasser plusieurs centaines de millions de dollars, cela ne lui suffit pas et il en veut toujours plus. Ainsi, avec des hackeurs nord-coréens, il dérobe 15 millions de dollars à une banque maltaise, il aide à blanchir de l’argent volé à un club de foot anglais. Il arnaque également une personne à Dubaï qui cherchait à obtenir un prêt pour ouvrir une école. Il va même jusqu’à ouvrir un faux site vendant des respirateurs artificiels, pendant la première vague de COVID-19. Même si ces nouvelles arnaques rapportent plus d’argent à l’escroc Hushpuppi, il n’oublie pas pour autant, ce qui a fait sa renommée à savoir le vol auprès des particuliers qu’il continue toujours d’arnaquer.

Avec l’affichage de sa fortune sur les réseaux sociaux, il pourrait y avoir des doutes sur la provenance de cet argent. Pour sécuriser ses biens, il dépense 50 000$ pour organiser un mariage arrangé et obtenir la nationalité d’une ancienne colonie britannique, l’île de Saint-Kitts-et-Nevis, réputé pour être un véritable paradis fiscal.

Lire aussi : Les meilleurs films sur des hackers

La chute d’Hushpuppi

Le début de l’enquête

Plusieurs raisons expliquent la chute d’Hushpuppi. Tout d’abord, un de ses anciens amis Timaya, devenu rappeur, publie un morceau dans lequel il dit qu’Hushpuppi est en réalité un arnaqueur, avec de nombreuses fraudes à son actif. La première réelle erreur de celui qui est considéré comme le plus gros brouteur de l’Histoire, c’est d’avoir eu les yeux plus gros que le ventre. En effet, il s’attaque à plusieurs Américains, dont un important cabinet d’avocats new-yorkais. Le FBI et Interpol entendent parler de ces arnaques impliquant d’importantes sommes d’argent et décident de lancer une enquête. Rapidement, leurs soupçons se portent sur Hushpuppi. Celui-ci commet une seconde erreur qui lui sera fatale. En effet, jamais il n’a arrêté d’afficher toute sa vie luxueuse sur Instagram. Cependant, sur une de ses publications, il oublie de camoufler son adresse mail. Même s’il supprime le post dans les instants qui vont suivre, beaucoup de personnes, parmi ses deux millions d’abonnés on fait une capture d’écran.

Le FBI et Interpol se rendent compte que cette adresse mail est liée à plusieurs comptes d’Hushpuppi par lesquels transitent des millions d’euros. Ils interrogent Apple et Facebook qui fournissent aux enquêteurs toutes les données confidentielles de Ramon Abbas, à savoir ses numéros de téléphone ou encore ses autres adresses mails.

L’arrestation d’Hushpuppi

En juin 2020, le FBI, avec l’aide de la police de Dubaï, arrête Hushpuppi avec une dizaine de ses complices pour cyberattaques, trafics et blanchiment d’argent. Sur place, les enquêteurs récupèrent 40 millions de dollars en espèce, 21 ordinateurs et 47 téléphones. Après analyse, il est confirmé qu’Hushpuppi est en réalité, non pas un magnat de l’immobilier, mais plutôt un des plus grands escrocs de l’Histoire.

Il est extradé vers les États-Unis où il a été jugé et condamné, en 2022, à 11 ans de prison pour avoir escroqué plus de 300 millions de dollars. Il a dû également verser plus d’1,5 million de dollars à deux de ses victimes.

Lire aussi : Les plus grands hackers de l’Histoire

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.