Actus

Les objectifs de l’Institut Mines-Télécom dans le cadre du COP 2023-2027

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Institut Mines Télécom

À l’occasion du Contrat Objectifs et de Performance (COP) signé entre le ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique et l’Institut Mines-Télécom, le groupe de huit écoles d’ingénieurs a présenté ses grands objectifs à horizon 2027, en présence d’Odile Gauthier, directrice générale de l’IMT. 

L’État en soutien à l’Institut Mines-Télécom

Dans le cadre du Contrat Objectifs et de Performance (COP) qui visent à quantifier les orientations de la stratégie d’ensemble de l’Institut Mines-Télécom, l’État a demandé au groupe d’écoles d’ingénieurs de former et diplômer davantage d’ingénieurs adaptés aux défis des prochaines décennies, mais aussi de contribuer aux grands enjeux de l’économie et de la société. Cette ambition se traduit par les coopérations avec les entreprises, les collectivités et autres acteurs stratégiques de l’ESR, avec une présence forte sur le territoire national et à l’échelle à l’européenne, mais pas que. L’objectif tend également à approfondir sa construction opérationnelle et de développer davantage les synergies entre les écoles afin d’adapter l’offre des formations aux enjeux actuels et ainsi renforcer l’impact positif de l’établissement sur la société et le tissu économique. 

Pour répondre à cette demande, l’État s’engage à créer plus de 120 emplois supplémentaires d’ici 2027 via une hausse des subventions correspondantes, ainsi que de crédit d’investissement et autres mesures salariales de rattrapage progressif d’attractivité. En parallèle à cela, une hausse des droits de scolarité en formation ingénieur est à prévoir, allant jusqu’à 1 000 euros. Les élèves boursiers ingénieurs bénéficieront toujours d’une exonération totale de ces droits de scolarité. Le soutien de l’État se traduit également au travers de grands programmes nationaux d’investissement France 2030 PIA. 

Les principaux objectifs que se fixe l’Institut Mines-Télécom

30% d’étudiantes d’ici 2027 dans l’ensemble de ses écoles 

Dans un premier temps, l’Institut Mines-Télécom s’engage à adapter et transformer ses formations pour répondre aux besoins de croissance et aux attentes des étudiantes et entreprises. Concrètement, le groupe d’écoles d’ingénieurs vise 30% de femmes dans les recrutements de ses écoles membres d’ici 2027, contre 22,7% en 2022. 

«  Il faut attirer les jeunes femmes qui font des mathématiques, de la philosophie, des matières scientifiques. Notre objectif quantitatif est ambitieux, certes. C’est pour cela qu’il devient primordial de mettre en place des mesures nationales », explique Odile Gauthier, directrice générale de l’Institut Mines-Télécom. 

L’objectif de Mines-Télécom est d’atteindre une certaine diversification des viviers de recrutement et des voies d’admission complémentaires aux concours post-prépa. Le groupe s’engage également d’atteindre une diversité des profils des candidats, qu’il s’agisse du genre, de l’origine sociale et territoriale ou encore les besoins spécifiques des étudiants comme par exemple celles et ceux en situation de handicap. 

Pour parvenir à ses fins, les écoles du groupe IMT sont mobilisées sur le terrain. C’est le cas notamment d’IMT Nord Europe qui a lancé une passerelle PIIA (Programme d’intégration ingénieur en apprentissage). Ici, une remise à niveau en sciences pour certains étudiants d’IUT est proposée afin qu’ils puissent candidater à IMT Nord Europe dans cinq filières en alternance. 

Développement de la formation continue

Cette diversité des profils se traduit également par le développement d’une offre de formation professionnelle tout au long de la vie. IMT ambitionne un chiffre d’affaires de 9,2 millions d’euros d’ici 2027, soit une augmentation de +50% entre 2022 et 2027. À noter que les objectifs fixés diffèrent selon les écoles du groupe. Mais pour l’ensemble de celles-ci, un dispositif commun de soutien à la construction d’offres est mis en place. Celui-ci se traduit également par l’application progressive d’une offre Executive Education dans les domaines de spécialité de l’IMT. 

Devenir un acteur stratégique des territoires et développer la recherche

En plus de devenir un acteur stratégique des politiques régionales de développement économique via l’accès à l’ensemble des compétences du groupe sur chaque territoire, IMT s’engage à répondre aux besoins des filières industrielles stratégiques et aux challenges des politiques publiques par une recherche académique, technologique et partenariale. Le groupe d’écoles d’ingénieurs vise plus exactement une augmentation de 5% des ressources propres en recherche, innovation et valorisation, ainsi que 10% du nombre de publications internationales. 

IMT : d’autres ambitions transversales notables 

Renforcer la présence de l’IMT à l’échelle européenne

Si l’Institut Mines Télécom souhaite accentuer sa présence au niveau national, il ambitionne également de le faire à l’échelle européenne et plus particulièrement dans le cadre de programmes européens comme EULiST, Université européenne. Ce partenariat sur le long terme permettra notamment de favoriser la mobilité des étudiants ainsi que les échanges pour les chercheurs et le personnel, sans oublier la mutualisation des plateformes pédagogiques. 

Conforter son engagement en faveur de la transition écologique 

Autre sujet sur lequel l’Institut Mines-Télécom s’engage depuis plusieurs années maintenant : la transition écologique. Ce COP vient amplifier les actions réalisées avec notamment l’intégration de cette notion dans les feuilles de route de recherche des communautés scientifiques. Celui-ci permettra d’augmenter le nombre de publications associées aux cinq principaux ODD pour l’IMT. L’offre de formation auprès des étudiants sera également orientée vers cette dimension sans oublier d’autres mesures plus concrètes. À titre d’exemple, on note l’accélération du rythme de baisse par trois de la consommation d’énergie des bâtiments de l’ensemble des écoles du groupe. 

Parmi les autres ambitions mentionnées par l’IMT, il y a la structuration des partenariats à l’échelle des territoires français et européens et l’attractivité de l’IMT pour ses parties prenantes internes et externes et la structuration du fonctionnement collectif au service. 

« Tous ces objectifs ambitieux correspondent à notre ADN de service public. Nous devons avant tout attirer de nouveaux talents pour diversifier les profils de nos étudiants, sans pour autant négliger la qualité de nos programmes. Il est primordial de renforcer l’ingénierie pédagogique pour offrir des pédagogies innovantes et adaptées à ces nouveaux profils », déclare Odile Gauthier, directrice générale de l’Institut Mines-Télécom. 

Lire aussi : En 2024, le Concours Mines-Télécom se simplifie

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.