Actus

Le salaire d’un ingénieur aéronautique

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

salaire ingénieur aéronautique

L’ingénieur aéronautique est un spécialiste des technologies et mécanismes liés à l’industrie aéronautique. C’est une profession exigeante et nécessite un haut niveau de qualification, acquis après de longues et rigoureuses années de formation. Études Tech lève le voile sur un métier aux multiples affectations.

Quel est le rôle d’un ingénieur en aéronautique ?

Le métier d’ingénieur en aéronautique ne se résume pas uniquement à la simple fabrication d’un avion, son champ d’action est bien plus étendu, puisqu’il est potentiellement amené à travailler sur différentes composantes d’un appareil volant. De l’hélicoptère à la fusée, en passant par les drones ou les satellites, l’ingénieur aéronautique peut être spécialisé en mécanique, électronique, aérodynamisme, optique, communication et informatique. Il doit penser et fabriquer des pièces et autres logiciels de pointe destinés aux appareils, soumis à des forces extrêmes.

Parmi les principales missions d’un ingénieur aéronautique, on y retrouve la conception des pièces et technologies embarquées, rendue possible grâce à une maîtrise aiguisée des logiciels informatiques dédiés à cette tâche. Il supervise, ensuite, tout le processus de fabrication et procède à des tests pour assurer la sécurité des futurs usagers. Il est également chargé du suivi et de l’entretien des pièces fabriquées.

Outre l’aspect purement technique, un ingénieur aéronautique peut également être spécialisé dans l’univers commercial qui entoure ce domaine ; sa principale mission étant de vendre les véhicules, civils ou militaires. Si cette profession requiert des caractéristiques techniques avancées, afin de connaître au mieux son produit, il reste bien différent de l’ingénieur, qui travaille lui sur la création des pièces, et nécessite davantage de qualités relationnelles et de persuasion.

Grâce au développement de toutes ces compétences, un ingénieur en aéronautique est donc capable d’évoluer au sein des plus grandes entreprises de conceptions d’aéronefs et de véhicules spatiaux, comme Dassault, EADS ou Eurocopter, mais également chez les fabricants des moteurs utilisés pour les futures machines, comme Safran, Rolls-Royce, entre autres. Un ingénieur aéronautique peut également faire le choix de rejoindre des instances gouvernementales, comme le Ministère des Armées par exemple.

Le métier d’ingénieur aéronautique : parcours académique et compétences requises

Les formations à suivre pour devenir ingénieur aéronautique

Devenir ingénieur aéronautique nécessite l’obtention du titre d’ingénieur, délivré par la Comission des Titres d’ingénieurs (CTI), un organisme indépendant, chargé par la loi française depuis 1934 d’évaluer toutes les formations liées à ces métiers. Pour y parvenir, cinq années d’études sont nécessaires, à réaliser de préférence dans des écoles spécialisées, telles que :
– École nationale de l’aviation civile à Toulouse ;
– École nationale supérieure d’arts et métiers à Paris ;
– École nationale supérieure de mécanique et d’aéronautique à Poitiers ;
– École nationale supérieure de techniques avancées à Palaiseau ;
– École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile à Levallois-Perret et Laval ;
– École polytechnique féminine à Sceaux et Troyes ;
– Institut polytechnique des sciences avancées à Paris et Toulouse ;
– Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace à Toulouse.

Si tu ne souhaites pas encore vers quel domaine t’orienter mais que le métier d’ingénieur peut potentiellement t’intéresser, tu peux choisir une voie plus traditionnelle, via l’Université, en réalisant les formations suivantes :
– Master aéronautique et espace ;
– Master électronique, énergie électrique, automatique ;
– Master mécanique ;
– Master transport, mobilité, réseaux ;
– Master spécialité télécommunications et réseaux pour l’aéronautique et l’espace.

Quelles sont les compétences requises pour devenir ingénieur aéronautique ?

L’ingénieur en aéronautique se doit de posséder des connaissances techniques très pointues, à l’image des systèmes et technologies traités dans son quotidien. Il doit également avoir un certain sens de la curiosité, afin de se tenir au courant des dernières nouveautés du milieu, et s’adapter en fonction de celles-ci.

L’ingénieur aéronautique est également une personne organisée et se démarque par ses qualités de gestion de projet, au sein d’une équipe. Il doit donc faire preuve de pédagogie, et mettre ses qualités relationnelles au service du collectif.

Une compétence précise reste indispensable pour opérer en tant qu’ingénieur aéronautique : une parfaite maîtrise de l’anglais, une langue utilisée de manière quasi-exclusive dans cet univers.

Les ingénieurs aéronautiques sont souvent amenés à trouver des solutions innovantes à des problèmes techniques complexes et doivent parfois faire preuve de créativité, d’adaptabilité et d’originalité pour les résoudre.

La sécurité est le maître mot lorsque l’on évoque l’univers aéronautique. Conscients de cette donnée, les ingénieurs ont l’obligation de connaître sur le bout des doigts les normes et règlements en vigueur, au risque de s’exposer à des lourdes catastrophes en cas de négligence.

Les compagnies et constructeurs aéronautiques composent avec les aléas et évolutions d’un marché en constante variation. Tous les acteurs de cette industrie travaillent constamment sous pression : une bonne gestion de son temps, et de son sang-froid, sont des qualités indispensables pour durer.

Tu l’auras compris, le métier d’ingénieur aéronautique est aussi riche que stimulant, mais peut avoir ses côtés négatifs. Cette pluralité de compétences récompensée est néanmoins récompensée par un salaire à la hauteur des qualités requises.

Lire aussi : Le salaire d’un ingénieur d’affaires

Les différents types d’ingénieur aéronautique

Le domaine de l’ingénierie aéronautique englobe un large éventail de spécialités et de disciplines. Voici quelques-uns des principaux types d’ingénieurs aéronautiques :

L’ingénieur en aérodynamique se concentre sur l’étude des forces et des mouvements des fluides autour des avions, y compris la conception des profils d’ailes et d’autres surfaces aérodynamiques.

– Lingénieur en structures aéronautiques est le responsable de la conception, de l’analyse et de l’évaluation des structures des avions, notamment des ailes, du fuselage et des éléments de support.

L’ingénieur en propulsion aéronautique est quant à lui spécialisé dans la conception, le développement et la maintenance des systèmes de propulsion des avions, autrement dit, tous les composants d’un moteur.

L’ingénieur en avionique, lui, axe son travail sur l’élaboration et l’entretien des systèmes électroniques et informatiques embarqués dans les avions, en particulier les systèmes de navigation, de communication, de commande et de gestion des données.

L’ingénieur en matériaux aéronautiques est impliqué dans le choix des matériaux utilisés dans la construction des avions, en tenant compte de leurs propriétés mécaniques, de leur résistance à la corrosion et de leur légèreté.

L’ingénieur en contrôle des systèmes aéronautiques s’occupe de la conception et de l’analyse des systèmes de contrôle automatique des avions, y compris les systèmes de pilotage automatique et de stabilité.

L’ingénieur en sécurité aéronautique évalue et gère les risques liés à la sécurité des avions, en mettant l’accent sur la prévention des accidents et la sécurité des passagers.

L’ingénieur en facteurs humains étudie les interactions entre les individus et les systèmes aéronautiques, en se concentrant sur la conception de l’interface homme-machine, la formation des pilotes et la prise en compte des aspects ergonomiques.

L’ingénieur en gestion de projet aéronautique coordonne et gère des différentes phases d’un projet aéronautique, en s’assurant du respect des délais, des coûts et des normes de qualité.

Quel est l’ingénieur en aéronautique le mieux payé ?

Le monde l’ingénierie en aéronautique est assez large. En effet, pour faire fonctionner un aéronef, il faut réunir un ensemble d’ingénieurs chacun avec ses missions qui lui sont propres. De fait, selon l’importance de responsabilités accordées à certains, leur rémunération peut être plus avantageuse.

L’ingénieur en propulsion s’occupe du développement et de l’optimisation des systèmes de propulsion d’un appareil. C’est lui qui veille au bon fonctionnement des avions ou des fusées. Par conséquent, sa rémunération est l’une des plus importantes du monde de l’aéronautique. Un débutant peut toucher jusqu’à 2 500 euros bruts par mois. Avec le temps et la prise en expérience, le salaire augmente et dépasse la barre des 3 000 euros par mois.

L’ingénieur en avionique est spécialisé dans la conception, le développement, l’installation et la maintenance de systèmes électroniques à bord d’un aéronef. Cela comprend les équipements de navigation et de communication, mais aussi de contrôle d’un appareil. Un ingénieur en avionique débutant peut ainsi toucher entre 30 000 et 40 000 euros bruts annuels. Il s’agit d’une fourchette assez importante parce que ce salaire fluctue énormément selon la taille de l’entreprise.

Enfin, l’ingénieur en contrôle de vol conçoit et développe des systèmes de contrôle automatique pour assurer la maniabilité et la sécurité des aéronefs. Il travaille sur le pilotage automatique et sur les commandes de vol d’un aéronef. En début de carrière, il peut toucher jusqu’à 2 500 euros bruts par mois.

Le salaire d’un ingénieur aéronautique

60 000 euros bruts par an, tel est le salaire moyen d’un ingénieur aéronautique aujourd’hui. Dès la sortie de l’école, les jeunes diplômés peuvent prétendre à une rémunération située aux alentours de 3 500 euros bruts mensuels. Celle-ci peut rapidement grimper pour atteindre les 5 000 euros, le salaire moyen d’un moyen d’un ingénieur aéronautique, selon l’INSEE. À noter que les salaires évoluent plus rapidement dans les secteurs de la recherche et développement, ainsi que l’informatique, domaines centraux dans l’univers aéronautique aujourd’hui. D’ailleurs, sais-tu combien gagne un ingénieur en informatique ?

La grille salariale d’un ingénieur évolue, comme dans toutes professions, en fonction des années d’expérience et de ses choix de carrière, les salaires évoluant plus rapidement dans les secteurs de la recherche et développement et de l’informatique, domaines centraux dans l’univers aéronautique aujourd’hui. Après dix ans d’expérience dans ces domaines, le salaire moyen d’un ingénieur aéronautique peut vite dépasser les 80 000 euros bruts annuels. En fin de carrière, un ingénieur aéronautique touchera, plus ou moins, 90 000 euros bruts à l’année, soit près 7 500 euros par mois. Ce chiffre peut doubler si l’ingénieur en question évolue dans le domaine de la cybersécurité, où la demande est forte et l’expertise rare.

D’une manière générale, le métier d’ingénieur aéronautique garantit un salaire confortable, quelle que soit son expérience dans le domaine.

Lire aussi : Le salaire des métiers d’ingénieurs les plus demandés en 2023

Quelles sont les perspectives d’évolutions ?

Au début d’une carrière d’ingénieur en aéronautique, en tant que junior, tu seras probablement amené à travailler sur des projets de faibles envergures, pour acquérir de l’expérience et un certain savoir-faire. Au fil du temps, tu verras tes responsabilités croître, ton rayon d’action également. Dans un second temps, tu deviendras un expert référencé dans un domaine précis, qui pourra t’ouvrir les portes de nouvelles attributions, dans les relations commerciales notamment.

Enfin, l’ingénieur aéronautique, peut, en fin de carrière, diversifier ses activités en devenant chercheur ou enseignant à l’Université, ou devenir chef de groupe ou responsable technique s’il souhaite rester dans le monde de l’ingénierie aéronautique pur.

La NASA : l’évolution la plus haute d’un ingénieur aéronautique

La NASA est l’évolution de carrière la plus prestigieuse pour un ingénieur en aéronautique. Cependant, vu la renommée de l’entreprise, ce n’est clairement pas facile d’y accéder. Afin de mettre toutes les chances de ton côté, il est préférable d’avoir au moins un master en génie spatial ou en génie mécanique. Surtout, la NASA favorise l’expérience sur le terrain. Ainsi, dès tes années d’études, multiplie les stages afin d’engranger le plus d’expérience possible avant même ton arrivée dans le monde professionnel. Encore une fois, tu ne dois pas oublier qu’il peut être assez difficile d’entrer à la NASA alors, si c’est ton rêve, il va falloir que tu persévères.

Les avantages et inconvénients du métier

Le métier d’ingénieur en aéronautique comporte à la fois des avantages et des inconvénients. Les avantages incluent la possibilité de travailler sur des projets innovants dans un secteur en évolution constante, ainsi que des salaires attractifs et des opportunités de progression de carrière. Les ingénieurs peuvent également travailler en équipe multiculturelle et voyager pour découvrir de nouveaux endroits en relation avec leur travail. De plus, leurs projets peuvent améliorer la qualité de vie en rendant les voyages plus sûrs, efficaces et confortables.

Cependant, ce métier peut être très exigeant, avec des délais serrés et une pression pour respecter des normes de sécurité élevées. Les ingénieurs peuvent également être amenés à travailler des heures supplémentaires et à voyager fréquemment, ce qui peut perturber l’équilibre travail-vie personnelle. De plus, le secteur aéronautique peut être instable en fonction de la conjoncture économique, ce qui peut entraîner des périodes de licenciement ou de chômage partiel. Les projets peuvent également prendre plusieurs années pour être achevés, ce qui signifie que les ingénieurs ne voient pas les résultats de leur travail avant un moment. Par conséquent, les ingénieurs doivent être prêts à se former constamment et à se tenir au courant des dernières technologies et réglementations. En somme, le métier d’ingénieur en aéronautique peut offrir des opportunités passionnantes et des récompenses financières intéressantes, mais cela nécessite un engagement à long terme dans la formation et la mise à jour des compétences.

Où travaille un ingénieur aéronautique ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’expert en aéronautique exerce principalement son activité au sein d’un environnement de bureau, mais il peut également être présent sur les sites de production ainsi que dans les laboratoires de tests. De fréquents déplacements, qu’il s’agisse de passer d’un site de production à un autre ou de participer à des salons internationaux, cadencent le déroulement de l’année.

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.