Actus

Girls Can Code!, les stages d’informatique pour les filles par Prologin (EPITA)

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Girls Can Code EPITA école informatique

Depuis son lancement en 2014, l’association Prologin, soutenue par l’école d’ingénieurs informatique EPITA, organise des stages courts et longs en informatique à destination des jeunes filles, Girls Can Code!. Chaque été, des collégiennes et lycéennes se retrouvent durant un week-end ou une semaine afin de découvrir les bases du langage de programmation Python, grâce à des exercices ludiques et gamifiés. À l’occasion de l’édition 2022 qui se déroule actuellement à EPITA Kremlin-Bicêtre et l’ENS Lyon, nous avons rencontré Valentin Seux, président de Prologin.

Girls Can Code! : des stages en informatique gratuits pour les jeunes filles 

À l’heure où les métiers de l’informatique et du développement web sont encore trop masculinisés, de nombreuses écoles tech mettent en place des solutions pour encourager les jeunes filles à s’orienter vers ces secteurs très porteurs d’emploi. C’est notamment le cas d’EPITA, école d’ingénieurs informatique reconnue, qui, via son association Prologin, organise en continu des stages en informatique pour les jeunes filles : Girls Can Code!. 

Grâce à ses stages lancés en 2014, l’association Prologin a pour objectif de promouvoir l’informatique chez les jeunes, notamment auprès des filles, mais aussi d’autres publics éloignés socialement de ce secteur. 

Tout au long de l’année, de multiples stages sont organisés sur les campus d’EPITA : des stages longs et des stages courts. Ainsi, les participantes apprennent à programmer en Python, le 6ème langage de programmation le plus apprécié en 2022. Les stages courts durent deux jours :  le premier jour est dédié à la découverte des bases du Python en s’appuyant sur le micro:bit et le deuxième sur la réalisation d’un projet individuel sur le microcontrôleur. Cet ordinateur de poche ludique est doté d’un fort potentiel pour l’enseignement de l’algorithmique et qui offre un retour gratifiant rapidement.

Quant aux stages longs (une semaine), ils sont scindés en deux parties avec d’un côté, une partie moins ludique dédiée à l’approfondissement des notions techniques pour apprendre le Python et une partie sur le micro:bit.

« Notre objectif est d’offrir un apprentissage ludique et moins traditionnel pour apprendre les bases de l’informatique aux plus jeunes. Nos stagiaires sont amenées à réaliser un projet individuel, mais sont fortement encouragées à interagir entre elles pour faciliter leur apprentissage et partager leur intérêt pour l’informatique. À l’issue du stage, un diplôme leur est remis en guise de gratification. L’idée est de leur ouvrir les portes du numérique et de les inciter à rencontrer d’autres acteurs associatifs comme Prologin. Qui sait, des vocations peuvent voir le jour ! », nous explique Valentin Seux, président de Prologin. 

Prologin, à l’initiative du concours national d’informatique éponyme

En plus d’organiser des stages en informatique, l’association soutenue par EPITA est également à l’initiative du concours national d’informatique éponyme. Lancé en 1991, il s’adresse notamment aux jeunes âgés de moins de 21 ans. 

Le président de Prologin nous en dit plus à son sujet : « L’association est née du concours national d’informatique éponyme. En le créant en 1991, notre ambition était de rassembler les passionnés d’informatique dans toute la France. Axé sur la programmation et l’algorithmique, son nom a ensuite été donné à l’association. Ce concours est organisé chaque année et s’adresse aux passionnés d’informatique de moins de 21 ans. Pour y participer, il est primordial d’avoir des notions en programmation. »

L’édition 2022 de Girls Can Code! se clôture le 27 août 

Deux stages se déroulent actuellement à l’École Normale Supérieure (ENS Lyon) et EPITA Kremlin-Bicêtre et se terminent le 27 août 2022. Pour l’heure, le calendrier de l’édition 2023 n’a pas encore été dévoilé, mais une trentaine de stages courts seront organisés tout au long de l’année.

Si toi aussi tu souhaites découvrir l’univers de la programmation mais que tu hésites encore, écoute bien les conseils de Valentin pour sauter le pas : « Nous encourageons les jeunes filles à participer à l’un de nos stages avec une ou plusieurs de ses amis. Même si l’on y fait des rencontres incroyables, il est plus facile de découvrir un domaine que l’on ne connaît pas lorsqu’on est accompagné. Pour les plus hésitantes, je leur conseille de sauter le pas plutôt que de peser le pour et le contre. L’informatique est un secteur très porteur qui touche tout le monde, et pas uniquement les hommes. Ce genre d’opportunités peut susciter de réelles vocations ! »

Une bourse est également mise en place pour aider les jeunes filles éloignées géographiquement à participer aux stages Girls Can Code! (transport, logement, etc.). Tous les stages proposés sont entièrement gratuits

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.