Actus

“Nous sommes une école centrée sur l’employabilité de nos étudiants”, François Stephan, directeur général de l’ECE

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Talking_Tech_5-françois-stephan

Tu souhaites intégrer une école d’ingénieurs après le baccalauréat ? Pour t’aider dans ton choix, nous sommes partis à la rencontre de François Stephan, directeur général de l’école d’ingénieurs ECE, du groupe OMNES Education. Modalités d’admission, qualités de formations, insertion professionnelle, découvre tout ce qu’il faut savoir sur cette école accréditée par la CTI et reconnue par les plus grandes entreprises du numérique et de la tech.

L’ECE, une école d’ingénieurs accréditée par la CTI

Que faut-il savoir sur l’école d’ingénieurs ECE ? 
L’ECE (École Centrale d’Électronique) est une école d’ingénieurs plus que centenaire, créée en 1919 et qui fait partie du groupe OMNES Education, anciennement INSEEC U. Notre école d’ingénieur se positionne sur l’ingénierie numérique. Notre objectif est de former de futurs ingénieurs et experts tech à même de relever les défis du digital et du développement durable. Nous comptons plus de 3 400 étudiants sur nos campus de Paris et de Lyon. Et dès la rentrée 2022, nous ouvrons un nouveau campus au cœur de la ville de Bordeaux. 

Comment se structure le cursus au sein de votre programme grande école ?
Le programme Grande École qui permet à nos étudiants de décrocher le diplôme d’ingénieurs (bac+5) agréé par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieurs). Actuellement, 200 écoles d’ingénieurs sont agréées par cet organisme indépendant. 

Les trois premières années à l’ECE, c’est-à-dire les deux années de cycle préparatoire post-bac et la première année du cycle ingénieur, sont en tronc commun, ce qui permet à nos étudiants d’acquérir les fondamentaux. Dès la quatrième année, les étudiants doivent choisir leur majeure (spécialité) parmi les 8 proposées :
– énergies & environnement ;
– systèmes embarqués, aéronautique et robotique ;
– systèmes d’information et cybersécurité ;
– big data & analytics ;
– objets connectés, réseaux et services ;
– finance & ingénierie quantitative ;
– santé et technologie ;
– véhicule connecté et autonome.  

En parallèle, ils doivent sélectionner des mineures, des compléments de formations sur des métiers et d’autres options d’approfondissement. 

La majorité de nos étudiants admis au sein du programme Grande École sont passés par le concours Avenir. L’autre partie de nos effectifs est composée d’étudiants issus des classes préparatoires. 

Quels sont les autres programmes délivrés par l’ECE ?
Nous avons un programme  bachelor (3 ans) décliné en trois spécialités que les étudiants doivent choisir en dernière année : 
– Développement Web & Mobile ;
– Cybersécurité & Réseaux ;
– Digital Business & Data.

Quelle que soit la spécialité choisie par nos étudiants, les deux premières années sont en tronc commun et axées sur les technologies, l’informatique, l’électronique, le management de projets ou encore les langues vivantes. Les inscriptions pour notre programme bachelor se réalisent hors Parcoursup et sont ouvertes tout au long de l’année. 

Enfin, nous proposons aussi des  programmes MSc qui donnent accès à  un diplôme de niveau bac+5 . Ils permettent à nos étudiants de se spécialiser dans divers sujets technologiques et numériques comme par exemple la cybersécurité ou encore la data. En plus d’avoir acquis les fondamentaux scientifiques et techniques propres à leur spécialité, ils acquièrent des compétences managériales indispensables une fois sur le marché de l’emploi. 

Quelles sont les modalités d’admission pour intégrer chacune de ces formations ?
Pour intégrer notre bachelor (3 ans d’études) : nous mettons l’accent sur les sciences et les technologies puisque nos programmes sont axés sur l’électronique plutôt que la physique. Nos étudiants doivent également avoir un intérêt pour les mathématiques appliquées, afin de manipuler les données et s’initier au développement informatique.

Concernant le programme Grande École après le bac (5 ans d’études) : les intéressés doivent passer le concours Avenir composé d’épreuves écrites communes à toutes les écoles d’ingénieurs de France. L’inscription se passe sur Parcoursup et leur dossier de candidature est également pris en compte. De manière générale, nous privilégions les profils qui ont une certaine appétence pour les sciences (mathématiques et physique) et les technologies.

Quant au cycle Master du programme Grande École après une CPGE (2 ans d’études)  : les candidats sont soumis à des épreuves écrites notées, ce qui amène à un classement national qui leur permet de choisir l’école qu’ils visent. Ils doivent également passer un entretien oral. Ce dernier nous permet de nous focaliser sur le projet professionnel ainsi que la personnalité du candidat. En revanche, aucune épreuve technique n’est demandée aux candidats. 

Pour intégrer l’un de nos MSc : le recrutement des étudiants suit la même logique que celui en bachelor. En ce qui concerne notre MSc Data Engineer & Intelligence Artificielle, nous lançons, dès la rentrée 2022 sur nos campus de Paris et Lyon, une année M1 spécifique permettant à des étudiants issus d’une formation dans le marketing ou le management de se mettre à niveau sur les technologies du numérique. Cela leur permettra notamment d’avoir un parcours pluridisciplinaire et occuper des postes polyvalents et à responsabilités. 

Une offre de formation professionnalisante orientée “projet” 

Pouvez-vous nous parler du déroulement des formations ? 
Dans chacune de nos formations, nous proposons des cours magistraux afin d’apporter des connaissances approfondies à nos étudiants en physique, électronique, mais aussi informatique. En parallèle, nos élèves réalisent des TD (travaux dirigés) ainsi que des projets en groupe. 

Les projets font partie de notre stratégie pédagogique, car nous estimons que c’est en faisant qu’on apprend. C’est lorsque nous sommes confrontés à des problématiques techniques ou autres bugs que nous sommes en capacité de les résoudre. Les projets permettent également à nos étudiants d’acquérir certains savoirs-être où ils sauront collaborer avec différents acteurs autour de projets concrets. Car c’est ce qui les attend une fois sur le marché du travail. 

L’alternance est ouverte à partir de quelle année ? 
Le programme Grande École d’Ingénieurs est ouvert à l’alternance à partir de la troisième année, tout comme le programme Bachelor. Toutefois, elle n’est pas encore ouverte aux programmes MSc, même si les dossiers sont en cours d’examen d’instructions. 

Nous imposons également plusieurs périodes de stage tout au long des parcours, avec des stages dits “de découverte” en début de formation et des stages plus techniques en fin de cycle. À noter que l’alternance permet à nos étudiants qui sont concernés de s’exonérer des frais de scolarité : 
– entre 9 000€ et 10 000€ par en pour le programme Grande École d’Ingénieurs ; 
– entre 6 000€  et 7 000€ par an pour le programme bachelor ; 
– entre 9 000€ et 10 000€ par an pour les programmes MSc. 

Comment est constituée votre équipe pédagogique ? 
Une partie de l’équipe est composée d’enseignants permanents qui sont des salariés de l’école. Ces derniers interviennent plutôt en début de formation, dans le tronc commun. À l’inverse, nos intervenants externes sont des professionnels qui enseignent davantage dans les spécialités en fin de cycle. Nous bénéficions également de l’expertise d’enseignants-chercheurs qui travaillent au sein de nos centres de recherche (Fab lab). 

Comment vous positionnez-vous sur l’accompagnement et l’insertion professionnelle de vos étudiants ? 
L’ECE est une école centrée sur l’employabilité de ses étudiants. Notre mission est de les aider à obtenir leur diplôme, trouver rapidement un premier emploi et bien le choisir selon leur projet professionnel. Proximité pédagogique et accompagnement personnalisé sont les maîtres-mots de notre stratégie pédagogique. Par exemple, nous les aidons à optimiser leur CV, à trouver un stage ou encore à choisir leur spécialité. 

ECE : des diplômés pluridisciplinaires et novateurs 

Vos diplômés intègrent-ils rapidement le marché de l’emploi ? 
En effet ! 98% de nos étudiants signent leur premier contrat sous le statut de cadre, avant d’être diplômés. En moyenne, le salaire perçu par nos diplômés est de 41 510€ brut par an, hors primes. 

Ils occupent des postes à hautes responsabilités dans différents secteurs d’activité :
– 43% travaillent dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) ; 
– 7% se spécialisent dans l’industrie automobile, l’aéronautique et les transports ; 
– 7% dans l’énergie et l’environnement ; 
– 7% dans la finance. 

Avez-vous en tête un motif de fierté concernant vos étudiants ?  ?
L’ECE bénéficie d’une dimension entrepreneuriale très forte. À titre d’exemple, le prix « Best Innovation VivaTech » 2021, de l’événement annuel VivaTech, a été décerné à la startup Wyes et  ses lunettes connectées pour aider les personnes atteintes de la maladie de Charcot à communiquer. Les deux premiers prototypes ont été réalisés par trois de nos étudiants, au cœur de notre Fab lab.

Quel est votre regard sur l’évolution des métiers de l’ingénierie et du numérique ? 

L’ingénierie du 21e siècle est, selon moi, l’ingénierie du numérique qui est un concept aujourd’hui omniprésent. À l’ECE, nous nous efforçons d’apporter une réelle expérience étudiante à nos élèves, mais pas que. Notre mission est de les former sur l’ingénierie du 21e siècle qui s’articule autour de trois axes : 
– l’ingénierie système : concevoir des systèmes de plus en plus complexes (exemple : les voitures connectées) ; 
– les sciences informatiques et les réseaux : développement logiciels, infrastructures numériques (blockchain, réseau télécom, cybersécurité, etc.) qui prennent de l’ampleur ;
– les sciences de données et l’Intelligence Artificielle. 

Notre mission est d’apprendre à nos étudiants à combiner ces 3 notions à bon escient en fonction des défis qu’ils auront à résoudre.

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.