Actus

“L’ingénieur doit aujourd’hui prendre en compte la gestion des ressources”, Morgan Saveuse, directeur des études à l’école d’ingénieurs CESI

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Talking_Tech_4-CESI

Tu souhaites intégrer une école d’ingénieurs ? Pour t’aider à choisir la meilleure formation, l’équipe d’Études Tech est partie à la rencontre de Morgan Saveuse, directeur des études de CESI École d’Ingénieurs. C’est une des 205 écoles d’ingénieurs françaises accréditées depuis 2020. Concours d’entrée, modalités d’admission, mobilité à l’international, frais de scolarité, insertion professionnelle, etc., voici les réponses à toutes les questions que tu te poses !

L’école d’ingénieurs CESI et son offre de formation

Que faut-il savoir sur l’école CESI École d’Ingénieurs
CESI, réseau de campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle dispose d’une école d’ingénieurs en cinq ans dédiée aux étudiants post-bac et qui les accueille en statut initial sous statut étudiant ou apprenti. Chaque année, nous formons plus de 7 900 élèves à travers nos 25 campus dans toute la France. 

Quelles sont les formations proposées ?
Nous proposons 4 spécialités de formation en 5 ans qui sont : 
– l’ingénieur généraliste ;
– le BTP (Bâtiment & Travaux Publics) ;
– l’informatique ;
– les systèmes électriques et électroniques embarqués. 

La spécialité d’ingénieur généraliste (5 ans) est la formation historique du CESI. Celle-ci a été développée par plusieurs industriels, notamment l’entreprise française Renault. Tous les étudiants sont initiés au pilotage de projet, de réalisation et à une bonne culture scientifique. Notre objectif est de leur permettre, une fois sur le marché de l’emploi, de travailler sur divers projets d’ingénierie qui croisent culture du management et gestion de projet. Tout au long de cette formation, nos étudiants sont baignés dans cette culture de l’industrie et du management de projet. 

La filière informatique forme de futurs ingénieurs spécialisés dans le système d’information. Se réalisant uniquement en alternance ou sous statut étudiant, beaucoup de nos étudiants intègrent la DSI (Direction des Systèmes d’Information) d’une entreprise. À travers cette formation qui allie management de projet, programmation, administration de réseaux, gestion des SI, nous veillons à ne pas former uniquement des futurs développeurs web, mais des informaticiens aux connaissances et compétences larges recherchées en entreprise.

Concernant la spécialité Systèmes Électriques et Électroniques Embarqués, celle-ci n’est proposée que sur deux campus du CESI : à Toulouse et depuis septembre 2021, à Paris Nanterre. Initialement, elle a été créée à Toulouse, en partenariat avec l’Université Toulouse III – Paul Sabatier. Là encore, tous nos étudiants sont en apprentissage et travaillent aux seins des plus grandes entreprises françaises d’aéronautique, telles qu’Airbus. 

La quatrième est la filière BTP. Ici, nos élèves sont aussi sous statut d’apprentissage et travaillent dans les travaux publics. Certains intègrent des bureaux d’études, tandis que d’autres s’occupent de la gestion de chantier et travaillent dans les différents secteurs du BTP (Bureau d’études, gestion de chantier, construction,…).

Quelles sont les spécificités de la pédagogie du CESI ?
Toute la pédagogie de l’école repose sur des projets en groupe. Les plus courts durent deux semaines, tandis que les plus longs sont pluridisciplinaires et durent jusqu’à 5 semaines. Chaque projet mène à la conception d’un objet, d’une réalisation et d’une présentation. Les présentations orales se font devant un jury composé de membres du corps professoral de CESI École d’Ingénieurs, d’intervenants externes ou bien des entreprises. 

CESI, la force d’un réseau de campus en France

Quelles sont les relations entre les étudiants de vos différents campus ? 
Tous les enseignements à CESI École d’Ingénieurs sont synchronisés sur l’ensemble du réseau CESI. Autrement dit, nos étudiants partagent le même calendrier ainsi que les mêmes projets, au même moment. Les évaluations sont également nationales. Grâce aux réseaux sociaux, tous les élèves ingénieurs communiquent entre eux et savent ce qui se fait sur les autres campus. 

Nous organisons aussi des séminaires d’intégration, des conférences nationales ou encore un point national afin de remonter certains projets et actualités pédagogiques à l’ensemble du groupe. 

Encouragez-vous les relations inter filières au sein de votre campus ? 
Tout à fait ! Dans le cycle préparatoire d’ingénieurs (2 ans), la première année est commune à toute l’école. Les étudiants vont, ici, apprendre toutes les bases en sciences (mathématiques, mécanique, électricité…) commune aux 4 spécialités, notamment à travers différents projets pour leur faire découvrir les quatre spécialités de l’école.

Nos élèves en deuxième année du cycle préparatoire d’ingénieurs doivent choisir parmi quatre mineures, soit les quatre spécialités proposées au sein de notre école. En parallèle du tronc commun imposé à toutes les mineures, les étudiants vont acquérir dès cette deuxième année les connaissances scientifiques et techniques en lien avec leur future spécialité. 

Il y a également un certain maillage entre les informations partagées aux différentes spécialités. En parallèle à leurs enseignements de spécialité, tous nos étudiants suivent des enseignements sur les sciences humaines, économiques, juridiques et sociales, quel que soit leur cursus. Et concernant leur cinquième année de formation, un bloc d’enseignement de 200 heures d’option leur est imposé. Ainsi, chaque étudiant doit choisir parmi une trentaines d’options, la plus pertinente au regard de son projet professionnel. Exemple : l’option entrepreneuriat est disponible pour les étudiants en informatique, BTP et généraliste.

Comment vous démarquez-vous des autres écoles d’ingénieurs françaises ?
Nos étudiants apprennent à apprendre. Notre pédagogie fonctionne sur l’opérationnel, notamment via des projets concrets. Pour se les approprier, ils doivent rechercher les connaissances. Pour réussir en tant qu’ingénieur demain et parce que les technologies évoluent sans cesse, ils devront s’auto-former continuellement. 

Informations pratiques à savoir pour intégrer l’école d’ingénieurs CESI 

Comment sélectionnez-vous vos futurs étudiants ?
Nous avons 3 modalités d’admission selon le niveau de formation demandée par un étudiant.  
– la sélection post-bac via Parcoursup. Ici, nous allons porter une attention particulière sur le dossier scolaire du candidat, son choix de spécialité et s’il suit bien une spécialité scientifique au lycée. Une fois qu’un dossier est retenu, le candidat est convoqué à un entretien physique. Ce dernier est très important dans le processus d’admission, car il peut apporter une réelle valeur ajoutée à un dossier scolaire. C’est également le meilleur moyen pour identifier les candidats les plus compatibles avec notre pédagogie. Nous évaluons leur capacité à interagir avec les autres et leur motivation.

– la sélection niveau post-bac+3. Ici, nous allons aussi étudier le dossier scolaire des candidats, organiser un entretien, mais pas que. Ces derniers doivent passer le concours d’entrée CESI École d’Ingénieurs. Les élèves de CPGE peuvent aussi s’inscrire au concours en passant par le portail S.C.E.I. Il se compose d’un socle commun à toutes les spécialités avec une épreuve d’anglais, en sciences et en sciences physiques, ainsi qu’une épreuve axée sur la spécialité choisie par le candidat : par exemple, une épreuve d’algorithme d’informatique pour la filière informatique ; une épreuve de RD (Recherche et Développement) pour la filière BTP, etc. 

Également, l’entretien est ici différent puisqu’il se réalise en groupe afin de valider leur capacité à collaborer avec les autres. Pour celles et ceux qui souhaitent suivre la formation en apprentissage, le recrutement par une entreprise est aussi une condition prise en compte pour intégrer CESI École d’Ingénieurs. 

– l’admission parallèle s’adresse aux candidats (notamment internationaux) qui souhaitent intégrer CESI dès la deuxième ou la quatrième année.

À combien s’élèvent vos frais de scolarité ? 
Pour le statut étudiant en cycle préparatoire, les frais de scolarité s’élèvent à 5 500€ par an. Concernant les étudiants en initial sur le cycle ingénieur, ils sont de 7 500€ par an, quelle que soit la spécialité. À noter que nos apprentis sont exonérés des frais de scolarité.

Comment se compose votre corps professoral ? 
La majorité des enseignements proposés à CESI sont portés par notre équipe pédagogique interne qui se compose d’enseignants formateurs et d’enseignants chercheurs qui, eux, travaillent au sein de nos laboratoires de recherche.

En complément, nous faisons appel à des intervenants externes, soit des professionnels d’entreprise. Ces derniers vont apporter à nos étudiants des enseignements techniques ainsi qu’une certaine culture du management.

Quid de l’alternance ?
Toutes les spécialités sont ouvertes à l’alternance et certaines d’entre elles se font uniquement en apprentissage. Si le rythme peut varier, nos élèves sont plusieurs semaines à l’école puis en entreprise.

Durant leur formation, nos élèves doivent effectuer des stages, à l’exception de la première année. En deuxième et troisième années de formation, ils doivent réaliser un stage de 15 semaines chacun. En quatrième année, il dure 12 semaines minimum et s’effectue obligatoirement à l’étranger. Les étudiants en dernière année doivent valider un stage de 6 mois. 

La dimension internationale est-elle primordiale à l’école d’ingénieurs CESI ?

Bien sûr ! Nous imposons une période obligatoire à l’international à tous les étudiants : les apprentis doivent valider minimum 12 semaines minimum à l’étranger et les étudiants, 15 semaines. C’est ce qui nous permet notamment de nous différencier des autres écoles d’ingénieurs en France.

Elle est également mise en place par divers moyens :
– certains projets doivent être réalisés en anglais ; 
– dès la cinquième année, une partie du bloc de management se fait en anglais ; 
– des spécialités ouvrent exclusivement en anglais dès septembre 2022. C’est le cas des filières informatiques d’Arras, Caen, Rouen, Lille, La Rochelle et généraliste sur le campus Paris Nanterre

Une offre de formation en phase avec les besoins des entreprises 

Vos diplômés intègrent vite le marché de l’emploi ?
Les métiers de l’ingénierie ne connaissent pas la crise en ce moment ! 95% de nos étudiants intègrent une entreprise dans les six mois suivants l’obtention de leur diplôme. Beaucoup de nos apprentis continuent dans l’entreprise dans laquelle ils ont réalisé leur alternance. 

Quel type de postes occupent-ils ?
Certains vont se spécialiser dans le management de projet tandis que d’autres vont s’orienter dans l’expertise de leur domaine (BTP, informatique…). Les postes occupés par nos alumni sont très divers selon l’évolution du marché de l’emploi et les besoins des entreprises. 

Face à l’évolution perpétuelle des besoins des entreprises, comment adaptez-vous vos formations ?
Pour chaque spécialité, nous organisons des conseils de perfectionnement avec des comités de pilotage composés de chercheurs, d’ingénieurs et de professionnels en entreprises. Ces derniers se réunissent plusieurs fois par an pour acter et adapter le contenu pédagogique au sein de CESI.

Selon vous, qu’est-ce que l’ingénieur fait aujourd’hui qu’il ne faisait pas hier ? 

On parle sans cesse de transitions du numérique et d’écologie, mais aujourd’hui, elles sont bien réelles. Les besoins de nos élèves sont importants dans ces secteurs, notamment sur les besoins en ressources. Globalement, le métier d’ingénieur reste le même. Mais aujourd’hui, pour mener à bien ses projets, il doit prendre en compte la question de la gestion des ressources. On parle d’éco-conception, terme qui n’existait pas il y a 10 ans.

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.