Actus

40 pays s’engagent à ne plus payer les rançons des ransomwares

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Ransomwares

Dans le cadre d’une alliance internationale, 40 pays ont convenu de ne plus payer des rançons en cas d’hameçonnage informatique dit les ransomwares. Études Tech t’explique le fonctionnement de cette nouvelle alliance et le but poursuivi. 

Les ransomwares : un fléau internationale

C’est une alliance nouvelle et inédite révélée par Reuters, le 31 octobre dernier. 40 pays promettent de ne plus céder aux demandes de rançons des pirates informatiques. L’objectif ? Épuiser une importante source de revenus des hackers afin de limiter leurs agissements ainsi que leur impact. Ce serment a été adopté dans le cadre de l’International Counter Ransomware. Ainsi, c’est une nouvelle alliance internationale qui voit désormais le jour réunissant plusieurs pays à travers le monde comme le Japon, le Brésil, le Nigeria ou encore l’intégralité des membres de l’Union Européenne, sous la direction des États-Unis. Si les Américains mènent la danse en matière de cybersécurité, ce n’est pas anodin. En effet, il s’agit du pays qui recense le taux le plus important de ransomware avec 46% de l’intégralité des cyberattaques uniquement sur son territoire.

Lire aussi : Les plus grands hackers de l’histoire

Les ransomwares contre la communauté internationale

Le mode opératoire de ces pirates du net est bien rodé. Les organismes malveillants chiffrent les informations d’une entreprise et demandent une somme d’argent. Pour les plus gourmands, ils volent des données confidentielles et menacent de les dévoiler s’ils ne perçoivent pas une nouvelle somme d’argent. Pour les contrer, la nouvelle alliance internationale a décidé de partager une liste noire regroupant les portefeuilles numériques utilisés pour les paiements des ransomwares. De plus, l’intelligence artificielle devrait également être utilisée pour analyser la blockchain afin d’identifier les fonds illicites.

À terme, les actions de cette nouvelle alliance internationale devraient grandement diminuer les agissements des hackers. Si leurs sources de revenus provenant des ransomwares sont coupées, leur modèle économique sera mis à mal, ce qui pourrait ralentir leurs prochaines opérations. Néanmoins, cette nouvelle alliance ne pourra pas à elle seule entraver les actions des hackers. Si les attaques envers les entreprises sont nombreuses, celles contre les particuliers ne sont pas à négliger non plus. En effet, pour éradiquer les ransomwares, il faut que chacun veille à sa sécurité lorsqu’il navigue sur Internet.

Lire aussi : Hushpuppi : Influenceur et arnaqueur

TAGS
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.