Actus

Sam Altman de retour à la tête d’OpenAI

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

OpenAI

C’est l’affaire qui a secoué le monde de la Tech tout au long de cette semaine : le départ de Sam Altman de la direction d’OpenAI avant d’être finalement réintroduit à son poste. Études Tech retrace les dessous d’une affaire très floue.

Un départ inexpliqué du CEO d’OpenAI

Le week-end dernier, OpenAI, l’entreprise-mère de ChatGPT, a publié un communiqué dans lequel elle annonçait que son CEO, Sam Altman, avait été démis de ses fonctions et remplacé par Mira Murati. Pour justifier ce choix assez surprenant, OpenAI avait évoqué un problème de confiance et un manque d’honnêteté vis-à-vis des actionnaires majoritaires de l’entreprise.

Ce licenciement, révoqué depuis, aurait pu mettre à mal le partenariat entre l’entreprise et Microsoft, qui détient 49% des parts de l’entreprise. En effet, cette dernière veut absolument travailler avec Sam Altman grâce à sa réputation en matière d’intelligence artificielle générative.

Sur un plan organisationnel, le licenciement de Sam Altman a entraîné le départ du cofondateur d’OpenAI Greg Brockman, voulait soutenir le CEO de l’entreprise. Ensemble, ils auraient pu constituer un tout nouveau concurrent à OpenAI sur le marché de l’IA générative. De plus, un véritable élan de solidarité s’est mis en place dans l’entreprise détentrice de ChatGPT, où la très grande majorité des employés a menacé de quitter l’entreprise en cas de départ effectif de Sam Altman.

Un départ révoqué

Quasiment juste après son départ, Sam Altman avait annoncé qu’il rejoignait Microsoft, symbole de la confiance qui règne entre l’entreprise américaine et le père de ChatGPT et Dall-e.

Néanmoins, le même temps, tout au long de la semaine, des négociations ont eu lieu entre Sam Altman et OpenAI dans le but de rendre son poste à l’ancien CEO. C’est mercredi matin qu’un terrain d’entente a été trouvé, comme l’a fait savoir OpenAI via un communiqué. Sur son compte X, Sam Altman s’est exprimé sur la situation et il a déclaré « être ravi du travail effectué sur OpenAI ». Puis, il s’est justifié sur son choix de rejoindre Microsoft comme étant la « meilleure décision à prendre » lorsqu’il a été évincé par le conseil d’administration de l’entreprise qu’il a lui-même fondée, mais qu’il était très content de retourner dans son entreprise pour renforcer son partenariat avec Microsoft.

Ce petit séisme chez OpenAI se termine finalement bien, mais aurait pu être lour de conséquences.

Lire aussi : Tout savoir sur OpenAI, l’entreprise-mère de ChatGPT

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.