Actus

Bing Image Creator, la nouvelle IA de Microsoft

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

formation ia

Nouvelle intelligence artificielle créée par Microsoft, Bing Image Creator redéfinit les limites de la génération d’images. Tout est axé sur l’accessibilité et la facilité d’utilisation, en reprenant les principes de DALL-E, l’IA développée par OpenAI. Mais alors quelles sont les particularités de ce nouvel outil ? Études Tech fait le point pour toi !

Qu’est-ce que Bing Image Creator ?

Bing Image Creator est un outil qui utilise l’intelligence artificielle pour générer des images. Actuellement, en version de prévisualisation, cet outil s’appuie sur DALL-E, une IA développée par OpenAI, la même entité qui a créé ChatGPT. Microsoft propose Bing Image Creator pour rivaliser avec Midjourney notamment, une autre solution populaire de génération d’images et Imagen, le tout nouvel outil de Google.

La lutte dans l’appropriation de ce nouveau marché est intense, puisque les ogres de l’informatique ne cessent d’élaborer de nouveaux outils toujours plus performants. En tête de liste donc, Google, OpenAI et Microsoft se sont tous lancés dans la génération d’images : Imagen pour Google, DALL-E pour Ope AI et donc Bing Image Creator pour Microsoft.

Lire aussi : L’IA créé une collection de mode inspirée de la Renaissance

Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser Bing Image Creator

Avant de te lancer dans l’utilisation de Bing Image Creator, plusieurs informations utiles sont à connaître afin de posséder toutes les cartes en main et optimiser au mieux ton expérience.

Bing Image Creator : un outil gratuit

Tout d’abord, Bing Image Creator est un outil gratuit. Cependant, il est possible d’acheter des boosts supplémentaires si besoin. Ces boosts sont des crédits virtuels : chaque demande de création d’image coûtera un boost. Les utilisateurs étaient initialement crédités de 25 boosts lorsqu’ils ont commencé à utiliser ce créateur d’images, mais ce nombre est désormais de 100.

Une fois ce nombre dépassé, Bing Image Creator prend plus de temps pour générer des images en réponse à une demande. Au lieu de prendre entre 10 et 30 secondes, cela peut prendre plusieurs minutes.

Auparavant, Microsoft rechargeait les boosts toutes les semaines, mais le fait maintenant tous les jours. Les utilisateurs ont également la possibilité d’échanger des points Microsoft (obtenus lors de l’achat de certains produits de la marque) contre des boosts supplémentaires. À moins d’abuser de la plateforme, il est donc possible de découvrir l’ensemble des fonctionnalités de Bing Image Creator sans avoir à débourser le moindre centime.

Utiliser légalement des images générées par Bing Image Creator

À propos des droits d’image, car c’est une question qui peut se poser si l’on veut utiliser ses créations à fins commerciales par exemple, les dernières informations de l’United States Copyright Office indiquent que les images générées par l’intelligence artificielle ne sont actuellement pas protégées par les lois sur le droit d’auteur en vigueur. Cela est dû au fait que ces images ne sont pas considérées comme le résultat d’une création humaine.

Les générateurs d’images utilisant l’IA animent pourtant les débats, car ils sont crées à partir d’images trouvées en ligne, donc des créations réalisées par d’autres personnes. Même si l’œuvre créée à l’aide d’un outil de génération d’images est unique, elle est le résultat de l’influence de millions d’artistes présents sur Internet.

Cependant, la situation pourrait évoluer. En effet, l’USCO organise des consultations depuis le début de l’année pour approfondir le sujet afin d’envisager d’éventuels changements dans la législation. Affaire à suivre…

Les limites de Bing Image Creator

Actuellement, Bing Image Creator ne prend en charge que les requêtes formulées en anglais, mais d’autres langues devraient être ajoutées prochainement. En parallèle, Microsoft met en place des mesures de contrôle visant à limiter la génération d’images nuisibles ou dangereuses. Par exemple, il n’est pas possible de générer des images incluant des personnalités publiques ou du contenu à caractère sexuel.

Microsoft avertit que tout usage abusif de sa plateforme peut entraîner une suspension temporaire ou un bannissement définitif. Il est donc important de respecter les conditions d’utilisation et de faire un usage responsable de l’outil.

Comment bien utiliser Bing Image Creator ?

Si deux options existent pour se connecter à Bing Image Creator, on te recommande ici la plus simple, c’est-à-dire se connecter via un compte Microsoft, tout simplement, via l’adresse ici présente.

Une fois connecté sur la plateforme, la première étape consiste à entrer les mots-clés dans la barre de recherche afin de générer l’image souhaitée, en anglais. Contrairement à Midjourney, qui utilise un serveur Discord et offre de nombreuses commandes et options, Bing Image Creator se concentre sur une barre de recherche où l’utilisateur écrit ses requêtes. Une fois celles-ci rédigées, un simple clic sur le bouton de création et l’IA générera automatiquement une sélection de quatre images, estampillées Bing. Pour augmenter les chances de succès, la requête envoyée doit être semblable au modèle suivant : modèle « Adjectif + Nom + Verbe + Style ».

Cependant, la technologie étant relativement nouvelle et toujours en constante évolution, les résultats peuvent parfois manquer de précision. Dans certaines créations, le texte peut manquer de clarté, les visages et les mains peuvent sembler déformés et le système peut mal interpréter les instructions renseignées.

Lire aussi : Quand l’IA génère un défilé de mode senior

Les concurrents de Bing Image Creator et leurs particularités

Midjourney

Évoqué un peu plus haut dans l’article, Midjourney est une IA génératrice d’images basée sur la plateforme Discord. Elle offre des fonctionnalités comparables à celles de Dall-E2.L’IA de Midjourney est capable de générer automatiquement des images en se basant sur des descriptions textuelles. Cela lui permet de créer des images de synthèse photoréalistes d’objets, de personnages et même de scènes. L’outil est principalement destiné à la création d’images à partir de prompts.

En ce qui concerne son fonctionnement, l’outil est intégré directement dans Discord. Il suffit simplement d’envoyer un message dans une salle de discussion pour générer une image. En comparaison, Dall-E2 dispose de sa propre plateforme distincte.

Midjourney est très pratique pour la création de publicités et la mise en place de campagnes SEO. Les développeurs de jeux vidéo peuvent également l’utiliser pour générer des images de synthèse photoréalistes de décors, d’objets et même de personnages.

Sa polyvalence en fait également un outil utile pour les producteurs de courts ou de longs métrages. Grâce à son IA capable de générer des images de synthèse photoréalistes, ils peuvent concevoir différents décors et choisir un style artistique spécifique, ce qui rend le résultat plus immersif et esthétique.

Imagen

Son fonctionnement est probablement celui qui se rapproche le plus de Bing Image Creator. En effet, le principe d’Imagen, l’IA génératrice d’images de Google n’est pas particulièrement complexe. La première étape consiste à saisir n’importe quel texte, puis le programme le traduit en une image. Selon Google, l’IA Imagen produit des images de meilleure qualité que DALL-E 2, le générateur d’images basé sur l’intelligence artificielle développée par OpenAI, créateur de ChatGPT. La bataille fait rage entre les trois systèmes.

Bien que l’outil soit encore en phase expérimentale, Imagen offre une perspective intrigante pour l’avenir, où l’intelligence artificielle pourrait éventuellement remplacer des outils tels que Photoshop dans la création d’images.

DALL-E 2

DALL-E, également connu sous le nom de DALL-E 2, est un générateur d’images par IA développé par OpenAI, société américaine spécialisée dans l’intelligence artificielle et célébre créatrice de ChatGPT. Cette plateforme est accessible gratuitement à tous les utilisateurs et possède des fonctionnalités similaires à ses concurrents principaux évoqués précédemment.

Cependant, l’outil, plus poussé, possède quelques avantages. La génération d’images à partir de requêtes textuelles est agrémentée par une capacité à effectuer des modifications réalistes et ciblées sur les images, ce qui n’est pas encore réalisable sur tous les outils, et notamment Bing Image Creator.

Wombo.art

Moins connu que les plateformes citées ci-dessus, Wombo.art offre tout d’abord une expérience entièrement gratuite, facile à utiliser et très rapide. En quelques clics seulement, tu es en mesure de créer tes propres œuvres d’art numériques. Il suffit de saisir une image d’entrée et de choisir le style qui te convient, puis l’IA se charge du reste.

Bien que Wombo.art ne puisse pas rivaliser en termes de qualité avec d’autres plateformes d’art numérique, sa gratuité et sa facilité d’utilisation en font un excellent choix pour les utilisateurs débutants qui souhaitent réduire les coûts liés à la conception graphique.

TAGS
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.