Actus

Christophe Lerouge, nouveau directeur d’IMT Atlantique, présente son plan stratégique 2023-2027

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Campus - IMT Atlantique

À l’occasion de la rentrée 2022 et de l’arrivée de Christophe Lerouge à la direction, l’école d’ingénieurs IMT Atlantique a présenté son plan stratégique pour la période 2023-2027. Intégration des sujets liés à la transition écologique dans ses filières, mixité dans le recrutement de ses étudiants (étudiants-boursiers et parité fille-garçon), création de doubles-diplômes en partenariat avec des universités internationales, Études Tech t’explique les ambitions d’IMT Atlantique pour les cinq prochaines années. 

Portrait de Christophe Lerouge, nouveau directeur d’IMT Atlantique 

Depuis le 1er mai 2022, Christophe Lerouge est à la direction d’IMT Atlantique. Nommé par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance, ministère de tutelle de l’Institut Mines-Télécom auquel est rattaché l’école, il succède à Paul Friedel qui a fait valoir ses droits à la retraite. 

Ingénieur général des Mines, Christophe Lerouge a commencé sa carrière au sein de l’Ambassade de France au Japon. En contact permanent avec les acteurs économiques contribuant au développement de la France et de ses territoires, il est très vite reconnu pour son expertise des politiques publiques industrielles, de l’innovation et de la formation professionnelle. 

Durant sa carrière, il a notamment occupé le poste de Chef de service de l’Industrie de la Direction générale des entreprises du ministère de l’Économie, de l’industrie et du numérique, puis de Commissaire de la DIRECCTE Occitanie (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) Bourgogne de 2016 à 2021. Depuis 2021, il était à la direction de la DREETS (Direction Régionale de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités). 

« IMT Atlantique, avec son enseignement et sa recherche de haut niveau est préparée pour relever les défis du XXIème siècle. En tant que Directeur de cette école, j’aurai avec toutes ses équipes, à cœur de contribuer à son rayonnement régional, national et international en tant qu’acteur pleinement impliqué au côté des entreprises dans les transitions numérique, énergétique et environnementale », explique Christophe Lerouge. 

Les grands axes de la stratégie 2023-2027 d’IMT Atlantique 

L’arrivée de Christophe Lerouge à la direction d’IMT Atlantique et la rentrée 2022 marquent un tournant majeur dans la stratégie de développement de l’école sur les cinq prochaines années. En effet, maintenant que la fusion des écoles Télécom Bretagne et Mines Nantes a été absorbée, IMT Atlantique ambitionne de revoir son positionnement en tant qu’école d’ingénieurs généraliste. Ses équipes travaillent actuellement sur un plan stratégique qui couvre la période 2023-2027 divisés en plusieurs axes qui sont les suivants. 

Intégrer le sujet de la transition énergétique et sociétale dans chaque programme

Consciente de l’impact du changement climatique et les transformations énergétiques actuellement en cours, IMT Atlantique souhaite avoir une approche multiple pour tendre vers ces enjeux. Dans un premier temps, l’école s’engage à travailler son propre fonctionnement énergétique et réduire son impact carbone. Également, l’ensemble des cursus sera revu au peigne fin afin d’intégrer les sujets de la transition énergétique dans chaque programme et chaque matière :  « En 2022-2023, on se livrera à un exercice de revue des formations de nos ingénieurs. Sur l’ensemble des thématiques qui leur sont enseignées, nous intégrerons le sujet de la transformation énergétique et sociétale », insiste Christophe Lerouge. 

Le directeur d’IMT Atlantique tient également à accentuer la recherche sur ces thématiques grâce aux 12 départements d’enseignement et de recherche dont dispose l’école. 

Élargir le recrutement des étudiants pour une plus grande diversité 

Pour les cinq prochaines années à la tête d’IMT Atlantique, Christophe Lerouge ambitionne d’élargir le recrutement afin d’encourager une plus grande mixité chez ses étudiants. Pour cela, l’école d’ingénieurs souhaite renforcer ses formations par apprentissage, mais aussi faire entrer davantage de jeunes filles dans ses cursus. Actuellement, seulement 23% des étudiants sont des femmes. Pour les attirer, IMT Atlantique réfléchit actuellement aux moyens qui seront mis en place. Parmi eux, l’idée d’une sensibilisation auprès des plus jeunes (classes élémentaires) a été évoquée, tout comme la création de nouvelles filières par apprentissage plus évocatrices pour les elles (biologie, énergie, environnement, etc.).

L’école d’ingénieurs souhaite également attirer de nouveaux talents en élargissant son recrutement à plus d’étudiants-boursiers, qui sont 14% actuellement. 

Renforcer son attractivité internationale et créer des doubles-diplômes

Si IMT Atlantique compte aujourd’hui 14% d’étudiants internationaux, principalement en provenance d’Afrique du Nord, elle souhaite développer des partenariats internationaux avec des universités internationales. Christophe Lerouge ajoute : « Je pense que nous n’avons pas assez de doubles-diplômes aujourd’hui. C’est un de nos projets pour ces cinq prochaines années ».

La question d’une simplification dans la gestion des trois campus IMT Atlantique est également un sujet mis sur la table. Un de ses autres axes de développement porte aussi sur ses relations avec les autres écoles du groupe IMT, afin de chercher des complémentarités. Des groupes de travail sont actuellement mobilisés et réfléchissent à ces sujets. 

IMT Atlantique a accueilli ses nouveaux élèves-ingénieurs ce lundi 29 août 

Les nouveaux élèves-ingénieurs d’IMT Atlantique ont d’ores et déjà fait leur rentrée, ce lundi 29 août 2022. Ces derniers ont été accueillis par Christophe Lerouge et Catherine Hellio, directrice déléguée. « Dès mon arrivée en mai 2022, j’ai été frappé par la maturité de nos étudiants à la fin de leur première année de formation. Maintenant que nous avons accueilli nos promotions 2022-2023, je suis convaincu que nos jeunes étudiants en première année emprunteront le même chemin ! », se réjouit Christophe Lerouge. 

Sur les trois campus d’IMT Atlantique (Brest, Nantes et Rennes), 350 élèves-ingénieurs généralistes ont fait leur rentrée ce lundi 29 août 2022, ainsi que 109 en formation d’ingénieurs sous statut d’apprentis. On compte également :
– 31 Ingénieurs spécialisés ingénierie logicielle ;
– 49 Ingénieurs spécialisés Informatique, réseaux et télécommunications ;
– 29 Ingénieurs spécialisés Transformation digitale des systèmes industriels ;
– 137 étudiants en mastères spécialisés internationaux ;
– 50 doctorants. 

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.